Magazine

Afrodisiaque I am.

Publié le 06 mai 2008 par Dyns

Ouais je sais ça va, afrodisiaque ça s’écrit pas comme ça je sais, mais comme ça : aphrodisiaque… C’est bon fais pas chier hein. Je vais t’expliquer de suite de quoi ça s’agit. Si t’es pas trop niais t’auras compris qu’afro ça a un rapport avec l’Afrique, mais attention dans Afrique j’entends les blacks en fait, pas la coupe de veuch’. Oui parce que figure toi qu’il m’arrive un truc très bizarre. Jadis, mon genre de mec c’était typiquement le beau métisse à la Warrick (les experts)

Afrodisiaque I am.

Mais depuis que je ne suis plus avec mon ex, qui est antillais, bah ils ne m’attirent plus du tout… C’est étrange nan?! Même que là quand je regarde Warrick ça ne me fait pas plus d’effet que ça (enfin j’exagère un peu). Alors qu’avant j’étais en pression devant les experts, complètement excitée dès qu’il sortait sa lampe à ultra-violets pour voir les traces de sang sur les scènes de crime. Mmmmh… Je l’aurais bouffé.

Nonobstant, qu’est-ce que je les attire… Mais à la pelle. Ca fait bien 2 semaines que je me fais accoster par du métisse-black, je sais pas… Ils m’abordent tous avec la question “tu es d’origine asiatique ou tu es eurasienne?” Et là je me fais une joie de le dire “hé naaaaaan, aller salut!”. C’est fou. Dans le métro, en sortant du métro, dans ma rue, à St eustache… Bref c’est déroutant. Même si bon ça fait quand même un peu plaisir, on va pas cracher dans la soupe hein.

D’ailleurs je ressens une drôle de sensation aussi. Des fois le soir, il me prend l’envie soudaine de regarder les photos qu’on avait prises ensemble avec mon previous et je n’ai aucun sentiment nostalgique, c’est vraiment bizarre. Je regarde des photos de lui, je scrute son visage, son expression, son allure, TOUT, et je me demande ce qui m’a séduit chez lui. Ça me fout les j’tons de penser ça. Moi qui l’ai trouvé si beau, si charismatique, si sexy… Et là, plus rien, comme si notre relation n’avait été qu’un château de cartes sur lequel on aurait soufflé et qui se serait volatilisé brutalement, comme si ces 5 années n’avaient jamais existé. Le pouvoir des sentiments est juste dingue. C’est effrayant.

Bon et sinon on sera toujours copains même après le brevet?!

Ps : ce soir y a pas confessions intimes mais le droit de savoir! ‘Tain fait chier bordel! C’est DUL, pourri, TOUT! Bon je sors, aucun benef’ de rester à la maison.

Psdm : j’aime pas les Balistos. J’ai jamais aimé ça. Comme les milkyway d’ailleurs. Par contre le champagne + le soleil ça me rend vraiment…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dyns 353 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte