Magazine Conso

Les tapis magique de Miguel, chevalier del Monte

Par 5000k

Puisque c’est la rentrée, rentrons ! Mais rappelons nous des vacances, direction Bari, dans les Pouilles (non je ne suis pas enrhumé) – enfin plutôt à 70 km à l’ouest, au Castel del Monte, construit au XIIe siècle par un autrichien bien loin de ses bases. Le lieu n’a pas vraiment l’air d’une maison de vacance dans une province ensoleillée, mais figure dans toutes les histoires de l’architecture pour sa cour orthogonale, son plan orthogonal, ses tours, presque au nombre de huit, elle aussi octogonales, son restaurant d’octopus. Je joins un plan et ça ira plus vite, car le sujet n’est pas l’octo-architecture, mais plutôt la projection de Miguel Chevalier dans la cour du dit Castel, dans le cadre du festival Castel dei Mondi. Une lumière-image se déploie au sol, mais je laisse Miguel vous en parler, il expliquera mieux que moi :

"Magic Carpets se déploient sur le sol de la cour intérieure octogonale de Castel del Monte, datant du XIIIe siècle. Magic Carpets revisite par le biais de l’art numérique, la tradition de la mosaïque très présente en Italie, qui préfigure le pixel. Des tableaux de méga mosaïques/pixels noirs et blancs instables glissent progressivement vers des spirales de couleurs vives et saturées qui tourbillonnent et exécutent de véritables chorégraphies sur la musique de Jacopo Baboni Schilingi. Lors des déplacements des spectateurs, des perturbations dans la trajectoire de ces entrelacs se créent sous leurs pieds. Ce monde de couleurs et de formes en mouvement, tel le jeu d’un kaléidoscope géant, nous entraine dans un voyage imaginaire et poétique. Cette création nous plonge dans l’univers magique des fêtes du Moyen-Age et des Contes des Mille et Une Nuits".

Magic Carpet à été présenté du 23 au 31 aout (flute, c’était ce soir), pour 40 spectateurs et pas plus à chaque séance. Ne pleurez pas si vous avez raté le coche, le spectacle s’est joué à guichets fermés !

Bon ben maintenant place au film, c’est la version en short et sans sous-titres.

Le générique et le plan du Château

Miguel CHEVALIER Magic Carpets 2014

Generative and interactive virtual-reality installation
Music : Jacopo Baboni SchilingiSoftware: Cyrille Henry / Antoine Villeret
With the support of Voxels Productions

Casteldelmontepln



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


5000k 475 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog