Magazine Sport

Le PSG déroule, Bordeaux cale, Lyon coule

Publié le 31 août 2014 par Ptimek

En roue libre face à Saint-Etienne, le PSG a atomisé son adversaire notamment grâce à un triplé de Zlatan Ibrahimovic, ce dimanche soir, en clôture de la 4e journée (5-0). Bordeaux a connu un petit coup de mou face à Bastia (1-1), tandis que Lyon, encore défait à Metz (2-1), s’enlise dans une situation de crise.

Bien aidé notamment par une grossière erreur de Stéphane Ruffier, le PSG n’a eu aucun mal à se défaire de Saint-Etienne ce dimanche soir, en clôture de la 4e journée (5-0). Les hommes de Laurent Blanc ont d’abord bénéficié d’une grossière erreur de Stéphane Ruffier pour ouvrir le score. Avant de totalement dérouler et d’infliger une sévère déculottée à l’ASSE.

Revenu de blessure, Zlatan Ibrahimovic a effectué un retour fracassant en inscrivant un triplé, démontrant une fois de plus qu’il est bel et bien indispensable à cette équipe. Edinson Cavani s’est chargé d’aggraver le score, permettant ainsi à son équipe de passer une soirée des plus tranquilles. Le PSG est ce soir 2e de Ligue 1 alors que Saint-Etienne accuse le coup.

L’OL à la peine

Du côté de Lyon, rien ne va plus. Eliminés de toute compétition européenne cette semaine, les Gones ne sont pas parvenus à relever la tête en championnat, subissant une nouvelle défaite en Ligue 1, la 3e d’affilée. Après Toulouse et Lyon, c’est Metz qui est venu à bout de l’OL, au terme d’un match qu’il pensait tout de même maîtriser.

L’ouverture du score de Lacazette, survenue à 20 minutes de la fin, laissait tout présager de bon. Mais les hommes d’Hubert Fournier ont complétement lâché leur emprise sur le match, laissant les Lorrains revenir dans la partie et même l’emporter grâce à Ngbakoto et Falcon. Une nouvelle contre-performance qui plonge inéluctablement l’Olympique Lyonnais dans une période de crise…

Pour Bordeaux, en revanche, il est bien inutile de céder à la panique. Après trois victoires initiales, les hommes de Willy Sagnol ont calé à domicile face à Bastia, contraints de partager les points (1-1). Un arrêt qui n’a rien d’alarmant pour les Aquitains, toujours leaders du championnat.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ptimek 819 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine