Magazine Culture

[GUEST 11] Vous jouiez ? Et bien chantez maintenant !

Publié le 01 septembre 2014 par Teazine
[GUEST 11 : Thom]
Bon nombre de chanteurs, célèbres ou non, se sont un jour essayés à la comédie avec plus ou moins de succès. Prenons le cas Timberlake avec ses rôles dans Alpha Dog ou encore The Social Network. Sa gueule d’ange et son acting plutôt convaincant lui ont permis de charmer plus que des demoiselles aux cordes vocales bien entraînées. Du côté féminin, je ne me lasserai jamais de la performance de Björk dans l’excellent Dancer in the Dark de Lars Von Trier. Mais bon, il semblerait que les Islandais excellent lorsqu’il s’agit de faire passer des émotions.
En France aussi, et plus particulièrement dans le neuf-trois, on trouve un exemple de réussite en la personne de Didier Morville, ou JoeyStarr, et son interprétation réussie d’un flic (lol) dans le film Polisse. Mais force est d’admettre qu’il se retrouve bien quand on connaît le jeu de Marc Lavoine ou Patrick Bruel…
Cependant, il arrive des fois que le contraire se produise, et qu’un acteur pousse la chansonnette ; c’est là que le bât blesse. J’ai sélectionné pour vous, ô lecteurs, trois exemples. Certains n’apprendront rien, d’autres découvriront peut-être ces talents oubliés. Et que les aficionados du Commissaire Bialès se rassure, sa réputation demeure intacte.
Commençons avec la star de ce top 3 : David Hasselhoff. Les nineties furent une période cruelle dans la vie de plusieurs acteurs reconnus plutôt par leur physique d’Apollon moderne, que par leur réel talent. Ainsi, David qui avait déjà commencé à squatter le Top 50 durant les années 80, continua à sortir des cédés pour exciter les foules de fans. En 1994, il alla même jusqu’à chanter dans la langue de Goethe, faisant ainsi honneur aux origines lointaines de son père. Mais là, personne ne put venir au secours de Mitch Buchannon qui se noya gentiment dans son propre verre de whisky.

Tout le monde connaît Mark Wahlberg, ou du moins il faudrait le connaître pour son rôle dans Boogie Nights. Par contre, peu se souviennent de Marky Mark and the Funky Bunch. Pourtant ils furent N°1 au Hot 100 du magazine Billboard en 1991. Pour faire court, le groupe était formé de Mark, son frangin Scott, quelques autres illustres inconnus et d’une propension à exhiber des muscles fermes et galbés. Leur carrière fut courte, mais ils nous laissent quand même un des chefs-d’œuvres du hip-hop du début des années 90.

Avec son mohawk et ses innombrables chaînes en or autour du coup, Mister T. reste un des acteurs les plus badass de la décennie 80. Mais ne vous fiez pas aux apparences, car Barracuda aussi a un cœur qui bat sous sa montagne de muscles. En 1984, il enjoint les jeunes à respecter leurs mères, comme Pascal le grand frère après lui. Avec le même talent.

***
[GUEST 11] Vous jouiez ? Et bien chantez maintenant ! Comme il en avait marre d'écouter et de regarder, Thom s'est mis à écrire. Il a commencé à poster des articles qui parlent de musique sur la Toile, et s'est vite retrouvé entouré d'une bande de joyeux lascars. Depuis, ils admirent ou persiflent et s'amusent au jeu de la critique sur un site dont on taira le nom, puisqu'il n'est pas là pour faire sa promo. À part ça, il aime le son de l'eau qui coule et les bande-annonces au cinéma.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Teazine 5499 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines