Magazine France

La rochelle …….les socialo-folies !

Publié le 01 septembre 2014 par Libracteurs
LA ROCHELLE …….LES SOCIALO-FOLIES !
Les universités d’été du PS viennent de plier leur chapiteaux ou leurs multiples chapelles à courant d’air, et chacun aura trouvé dans l’auberge « ibérique » bien achalandée ce qu’il venait y chercher, sorte de FRANCO-FOLIES chères à JL FOULQUIER..
En cela, le PS ne déroge pas aux certitudes des partis épris de centralisme démocratique, qui continue à faire comme si. Partis cadenassés par les apparatchiks et les écuries et courants, les ambitieux persuadés de leur destin messianique et autres petits courtisans, qui viennent chercher dans les appareils un ascenseur social, que leurs menus mérites leur interdit dans la vraie vie !Partis minés par des rivalités et antipathies, qui se révèlent au grand jour et à bicyclette !!!
Pendant ce temps, la cote de l’exécutif continue à baisser, pendant ce temps 87% des français crient leur défiance vis-à-vis du personnel politique, qui est encore plus honni que le syndicaliste ou le journaliste, pourtant déjà largement « habillés pour l’hiver » ! Pendant ce temps, l’abstention grandit et les votes extrêmes servent de refuges.
Alors me direz vous, quel remède, et à quoi cela tient-il ?
LIBR’ACTEURS, travaille sur la régénération démocratique depuis de longues années, et pratique systématiquement le « micro-trottoir » ici et là. Nous en tirons la conviction que la cause première de cette désaffection croissante, tient au manque d’informations claires du peuple, à son manque d’éducation économique de base, et a la fâcheuse tendance qu’ont les politiques, les syndicalistes et les médias, a faire de la rétention de données ,a arranger les résultats dans le sens qui les arrange, et comme nous l’avons souvent dit à donner a croire que la France peut avoir raison contre la terre entière.
Les exemples foisonnent qu’ils tiennent à la performance de notre éducation nationale, aux caractères « représentatif » de nos syndicats, et bien sur a notre capacité a résorber notre déficit budgétaire……sans juguler notre dépense publique improductive !
Il nous paraît donc très urgent d’œuvrer dans 2 directions, si l’on veut faire comprendre et accepter par le plus grand nombre les efforts qu’il va falloir consentir, et qui de toute manière vont nous être imposés a court terme.
Dans un premier temps il faut ouvrir les mécanismes économiques au plus grand nombre, en vulgarisant le propos par le biais notamment de la mobilisation des grands médias audiovisuels. Les mécanismes peuvent être expliqués, leur interdépendance démontrée, et l’utilité de telle ou telle mesure éclairée à l’aune d’obligations collectives .Ainsi instruit le peuple pourrait resituer les vraies responsabilités et les vrais pouvoirs et ne pas se tromper de bouc émissaire. Il comprendrait ainsi que désormais la globalisation mondiale, a réduit mécaniquement l’influence de la France, que la robotisation de la finance sans frontière rend les marchés plus puissants que les états et qu’une nouvelle forme de comportement dans nos modes de productions et de consommation est la seule réponse valide !
Dans le même temps, à l’heure du « peuple connecté » il faut ouvrir les bases de données (data) au plus grand nombre, pour impliquer tous ceux qui le souhaitent et ne pas se cantonner dans un petits cercles de « sachant ».
Nous pensons que l’accès a toutes les données permettrait des conventions citoyennes de proximité fécondes, mais surtout la puissance innovante de l’initiative individuelle, viendrait challenger utilement les visions consanguines de corps intermédiaires dépassés. La vraie démocratie de proximité est possible, c’est d’elle qu’émergera demain une nouvelle race de citoyens, qui acceptera de porter pour un temps, les reformes courageuses que la majorité « silencieuse »est prête à accepter. La seule consolation est peut être de se dire qu’il est heureux d’avoir un gouvernement social libéral, pour préparer autre chose ! Mais social libéral, libéral social, social démocrate, ou crypto gauchiste, foin de sémantique, agissons !
R HASSELMANN (31.08.14)
Crédit Photo :Marylène EYTIER

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Libracteurs 162 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog