Magazine Sport

Non, Kevin Durant n’a pas signé chez Under Armour

Publié le 02 septembre 2014 par Cdusport @cdusport
Non, Kevin Durant n’a pas signé chez Under Armour

Cet été, le feuilleton Kevin Durant – Nike – Under Armour a animé les coulisses du sport. On a suivi de très près l’affaire. Et l’épilogue est tombé dimanche soir. Les enjeux étaient énormes, tant sur le plan sportif que sur le plan marketing et commercial. Les rumeurs ont été nombreuses et il a fallu être attentif à ce qui se disait sur internet. Kevin Durant chez Under Armour? Cela aurait pu être possible vu l’offre que la marque américaine a proposé au joueur du Thunder. Under Armour a clairement montré à son rival qu’elle avait des arguments. Mais Nike n’a pas pris le risque de perdre la star de la NBA avec Lebron James. On parle quand même là du MVP 2014. Le déficit aurait pu être grand. Et à la fin, c’est Nike qui gagne.

250 millions de dollars jusqu’en 2024 + 50 millions de dollars

Nike a su conserver Kevin Durant dans les rangs de ses ambassadeurs. Mais pour le conserver, Nike a dû mettre sur la table de l’argent. Beaucoup d’argent. La faute à Under Armour qui était bel et bien décidé à enrôler « KD » en lui proposant entre 275 et 285 millions de dollars par an, soit plus de 25 millions de dollars par saison. Cela représentait presque 10% de son budget annuel marketing. Under Armour avait même proposé à Kevin Durant qu’un centre au nom de sa maman voit le jour. Et on sait à quel point l’ailier est proche et reconnaissant de sa mère. Cette offre faisait suite à une première proposition de Nike qui ne proposait « que » 20 millions de dollars par an.

Mais Nike a du pouvoir financier et ce n’est un secret pour personne. Alors la marque américaine a décidé de casser sa tirelire en offrant un pont d’or à Kevin Durant. Résultat des opérations, le MVP a signé un contrat de 10 ans pour 250 millions de dollars, soit 25 millions par saison. Et Kevin Durant peut remercier Jay-Z et Roc Nation Sports.

Jay-Z, au travers de sa société, gère l’image de Durant depuis l’année dernière. Et il a su négocier le meilleur contrat pour son poulain. Ce qu’il faut savoir, c’est que Kevin Durant était en fin de contrat chez Nike. Cela veut donc dire qu’il avait le droit de signer où bon il le souhaitait, là où le contrat serait le plus intéressant pour lui. Jay-Z avait donc décider de faire entrer Under Armour et aussi Adidas dans la danse. Et il a bien mené les opérations.

Selon les dernières informations, en plus des 250 millions de dollars que Kevin Durant gagnera sur ces 10 ans, il touchera aussi de la part de Nike une prime de retraite d’un montant de 50 millions de dollars. Ainsi, si Kevin Durant va au bout de son nouveau contrat, il gagnera près de 300 millions de dollars. Par contre, si Durant prend sa retraite avant la fin de son contrat avec Nike, à savoir en 2024,  il perdra la somme d’argent prévu dans son contrat pour les années suivantes. Cependant, il touchera quand même sa prime de retraite de 50 millions.

Kevin Durant est fidèle à Nike

Kevin Durant était libre de tout contrat. Et pourtant, il a choisi de rester chez Nike. Oui, Kevin Durant est fidèle au swoosh. Déjà en 2007, alors qu’il venait tout juste de sortir de ses années universitaires, adidas lui avait proposé un contrat très lucratif. Il était supérieur à ce que Nike lui avait proposé, à savoir un contrat de 7 ans pour 60 millions de dollars. Mais il voulait absolument jouer aux couleurs de Nike. Et cela peut se comprendre. Nike est un équipementier historique dans le basket américain. Dans le sport américain tout court d’ailleurs. Ce qui n’est pas le cas d’adidas qui malgré sa présence en NBA depuis maintenant 8 ans, ne pouvait remplacer la force de persuasion d’un géant comme Nike.

Excited and humbled to sign back with the swoosh!

— Kevin Durant (@KDTrey5) September 1, 2014

Une nouvelle publicité à l’effigie de Kevin Durant a vu le jour depuis le 18 août. Nike et Foot Locker le mettent en scène dans une séquence intitulée « BE THE BADDEST ». Cela aurait pu être prémonitoire d’une fin d’histoire prématurée. Par contre, la sortie de ce spot publicitaire n’était en aucun annonciateur d’un renouvellement de contrat avec Nike. Cette dernière, même si Kevin Durant avait signé chez Under Armour, aurait eu le droit d’écouler les stocks des chaussures créées à son effigie en cette nouvelle saison de NBA. On ne sait pas comment la marque aurait entrepris les opérations pour écouler tous ces stocks, d’autant plus que la sortie des différents coloris a déjà été échelonnée sur la saison, mais elle l’aurait fait.

Kevin Durant chez Nike, une évidence pour beaucoup. Mais Under Armour a montré que dans les années à venir, elle serait capable de séduire les meilleurs. Sa crédibilité dans le football américain, dans le rugby, notamment avec le Pays de Galles, et le football avec une présence croissante dans le football européen, nous incite à penser que le marché du sponsoring est en perpétuelle évolution et que rien n’est acquis tant que rien n’a été signé.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cdusport 4474 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine