Magazine Société

Monogrenade rejoue Métropolis

Publié le 02 septembre 2014 par Podcastjournal @Podcast_Journal
Au menu de "Composite", une odyssée très écrite dans le monde moderne qui évoque Arcade Fire et Léo Ferré, grand écart entre les mots du poète Jean-Michel Pigeon, et un groupe gonflé à bloc. Raffinés, les arrangements de cordes aux élans cosmiques, signés par Monogrenade et les Mommies on the Run, enrobent leur pop éclectique de manière à créer un album cohérent marqué d'une grande profondeur.

"Composite" est non seulement un voyage musical, mais également une exploration de l'être humain. Cette complexité rétro-futuriste est à la fois exprimée sous forme d'images dans la pochette et ressentie dans l'instrumentation. Poussant la note électro encore plus loin que sur son prédécesseur, évoquant par moments des images sombres et militaires, le groupe fait bon usage de vieux synthés et d'un Linn Drum. Le cor français de Pietro Amato (Bell Orchestre, The Luyas, Arcade Fire) ajoute une touche organique sur plusieurs pièces, et la voix de Marie-Pierre Arthur vient agrémenter celle de Jean-Michel sur "Labyrinthe".

Retrouvez Monogrenade en tournée en France à l'automne 2014:

03/11 Dijon, Festival Novosonic
04/11 Paris, Flèche d'Or
05/11 Lille, la Péniche
06/11 Lyon, Le Transbordeur
08/11 Rennes, l'Antipode
15/11 Massy, Espace Paul B

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Podcastjournal 108031 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine