Magazine Design et Architecture

Ci-gît saint Mansuy

Publié le 05 septembre 2014 par Mamlea
Premier évêque de Toul au 4ème siècle. Il aurait ressuscité le fils du gouverneur de la ville qui s'était noyé dans les fossés de la ville ou dans la Moselle. Miracle à l'origine de la christianisation de cité.
Le cénotaphe dans la cathédrale près du transept sud.
Ci-gît saint Mansuy Le gisant est coiffé de la tiare épiscopale, vêtu du surhuméral, ornement propre aux évêques de Toul, et porte la crosse à l'envers dans sa main gauche, probablement pour des raisons techniques.
Il est accompagné d'un jeune enfant tenant une boule à la main et, à ses pieds, d'un lion à valeur hautement symbolique.
Par définition, l'édifice ne contient aucune dépouille.
Ci-gît saint Mansuy
Ci-gît saint Mansuy
Ci-gît saint Mansuy
Son crâne est exposé dans la chapelle des reliques (16ème siècle), reliquaire du 19ème, au premier plan.
Ci-gît saint Mansuy

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mamlea 1312 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte