Magazine Séries

The Strain – Episode 1.08

Publié le 07 septembre 2014 par Speedu
vlcsnap-2014-09-03-03h29m09s169

Creatures of the night

Saison 1, Episode 8/13
Diffusion vo: FX – 31 août 2014

Les différents héros de la série se retrouvent tous coincés par un concours de circonstance dans une station essence, entourés par des vampires…

Le huit-clos est un passage obligé des séries du type surnaturel. On se souvient tous de l’épisode de la saison 1 de Teen Wolf où ils sont coincés au lycée de nuti avec le loup-garou rodant autour. Ici, on remplace le loup par des vampires et le lycée par une station-essence et bingo, on a le même épisode ou presque.

La différence entre ces deux épisodes vient surtout du faire que le loup-garou agissait. Là, les vampires se contentent de se regarder et d’attendre que les humains aient finis de se dire ce qu’ils avaient à dire et de progresser pour passer à l’action. Cela tue un peu tout suspens, un suspens peu aidé par la mise en danger de Jim qui ne fonctionne pas tant on n’a pas pu s’attacher à ce personnage. Du coup, voir Eph péter un cable à l’idée de devoir tuer son ami tombe à l’eau et semble une regression totale pour le personnage qui se « nora-ise » dans cette idée de vouloir sauver à tout prix les contaminés. Et le pire, c’est que le scénariste a conscience de ce problème avec la réplique d’Abraham qui se plaint que Eph n’apprend rien et refuse toujours de l’écouter et le croire. Et ça, ça me gonfle. Si le scénariste a conscience de la bancalité de son épisode, pourquoi il ne cherche pas à le rééquilibrer plutôt que de balancer une phrase comme celle-ci pour s’excuser ?

De même, les hasards de la vie font quand même vachement bien les choses avec le groupe qui tombe sur Vasiliy à la boutique médicale (parce que bien sûr, c’est la seule de tout New York hein) puis sur Dutch, la hackeuse fan des connexions internet 56k, à la station-essence (parce que bien sûr, c’est la seule station essence / épicerie ouverte la nuit à New York hein). Et finalement, elle parvient à amener un autre ton, plus agréable que celui de Nora et Eph et il faut espérer que la relation de respect entre Abraham et Vasiliy continue à se développer. C’est vraiment très intéressant de les voir agir ensemble et croisons les doigts, Vasiliy achèvera peut-être Eph et Nora.

vlcsnap-2014-09-03-03h19m13s92

En vrac :
- Donc les cartes bancaires ne fonctionnent plus du tout… jusqu’à ce que les héros en aient vraiment besoin. Là, comme par hasard, ça fonctionne.
- Vasiliy assure. Que ça soit dans le choix de faire raquer l’essence luxueuse à Eph ou sa vanne Simpsonnienne au tenancier de la station (Apu)
- Vasiliy assure en abattant froidement Jim et abandonnant très vite ses préjugés sur Abraham.
- Ah ! Des vampires ! On peut fuir dans n’importe quelle direction par les rues mais non, enfermons-nous dans la station-essence !
- Et si on allumait un grand feu juste à coté des pompes à essence ? Et pourquoi pas prendre une douche avec un grille-pain branché aussi ? Ou ranger une fourchette dans une prise électrique ? Non ? Allez Nora, essaye pour voir ce que ça fait. Vas-y !
- Sinon, c’est moi ou Nora a zappé sa mère alzheimer et Eph son ex-femme et son gamin ?

Bref, 4/10

Les huit-clos peuvent livrer de bons épisodes mais là, c’était trop mal écrit pour pouvoir être captivant. Deux épisodes poussifs d’affilée, ça fait quand même mal.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Speedu 365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine