Magazine Côté Femmes

( #blogging ) Lalutotale a sa journée mondiale !

Publié le 07 septembre 2014 par Lalutotale @lalutotale

Un atterrissage qui décoiffe !

Aujourd’hui, tout est prétexte à décréter que le 32 du mois est la journée mondiale de truc ou la journée internationale de machin.

Certes, on peut se bidonner ou se questionner devant l’utilité de la "journée mondiale sans Facebook" ( 28 février ),  sur celle de la plomberie ( 11 mars ) , sur celle du rangement des bureaux  ( 21 mars ) ou encore sur celle du pied ( 18 mai ). Personnellement j’ai  déjà du mal avec l’éphéméride, alors me souvenir que le 6 septembre, c’est la journée internationale de "sensibilisation aux vautours" ( mais lesquels ? ^^ ), franchement c’est pas possible.

Vous ne le saviez peut-être pas, et moi non plus d’ailleurs, mais le 31 août dernier, c’était la journée mondiale du blog.

( Bon. C’était aussi la journée internationale de prévention des overdoses, mais c’est beaucoup moins funky.)

Avec une semaine de retard, je me suis dit qu’il pouvait être sympa de rédiger un petit billet à l’occasion de cette journée mondiale pour vous parler un peu du blog Lalutotale, de savoir pourquoi et comment il est né, et pourquoi j’aime y consacrer du temps. Et sous forme de question/réponse, c’est plus vivant !

Pourquoi avoir ouvert un blog ?

A vrai dire, j’ai longtemps été réticente. J’étais depuis dix ans inscrite sur un site de consommateurs où j’aimais rédiger des articles ultracomplets sur des produits de consommation. Ce site m’a permis de rencontrer des personnes géniales, d’abord de façon virtuelle puis réelle. Les affinités se sont naturellement créées et nous continuions à rédiger et délirer sur ce site de consommateurs dont le carcan commençait déjà à en étouffer certains…

Un beau jour, l’une des pouffes a donc décidé d’ouvrir un blog. Quelle curieuse idée, pensais-je, de déserter le site de consommateurs dont la rétribution pécuniaire était intéressante ( mais était devenue bien trop variable ) au profit d’un blog, autrement dit un site à gérer soi-même avec tous les inconvénients qu’une telle gestion peut générer. Aujourd’hui vous la connaissez certainement, cette pouffe,  puisqu’il s’agit de Psychosexy.

Les autres pouffes ont suivi et ont chacune ouvert leur espace sur la toile. Mais je résistais encore et toujours aux interventions sporadiques des pouffes qui essayaient de m’embrigader dans leurs délires bloggesques. J’ai résisté très longtemps en fait. Plus de 2 ans.

Et un jour de mars 2013, je me suis lancée : après tout, je n’avais rien à perdre si ce n’est du temps, et du temps j’en avais justement à la pelle puisque j’étais au chômage. Je ne savais pas trop ce que j’allais y raconter, sur mon blog, alors j’ai décidé d’y publier tous les articles que j’avais écrits sur le site de consommateurs.

Toutes les pouffes m’ont aidée au démarrage du blog : pour choisir l’hébergeur, paramétrer mon blog, m’inscrire sur des réseaux sociaux incontournables…Et puis il y a eu Cicirena, la gentille fée qui s’est penchée proposée pour confectionner un design de blog à mon image. J’ai vraiment eu du bol de pouvoir compter sur toutes ces pouffettes car sans elles, le blog n’existerait pas !

Pourquoi avoir choisi ce nom , "Lalutotale" ?

Quand tu veux ouvrir un blog, tu cherches à trouver un nom qui dépote. Je savais déjà à l’époque de l’ouverture du blog que je ne parlerais pas QUE de produits cosmétos et qu’il m’arriverait souvent de causer bouquins , visites, cinéma… Plutôt que d’axer le nom du blog sur un thème bien précis, j’ai donc choisi de le centrer sur moi ( Narcisse sors de ce corps ).

Au fil des ans, mon prénom Lucie fut transformé par mes proches en Lulu ( que je déteste ), en Lu ( mais ça faisait trop gâteau ) puis en Lalu. Au même titre qu’on peut t’appeler LE Robert, ou LA Ginette, moi je me suis mutée en LA Lu.

Au départ, je suis donc partie dans des divagations à base de LaLu6nations, mais c’était quand même vachement tiré par les cheveux.

Puis je me suis rappelée que mes amis me trouvent parfois folle, dans le bon sens du terme osais-je espérer, et de là est venue l’idée de LaLuTotale ( = l’hallu totale quoi, pour ceux qui n’avaient pas encore pigé ce subtil jeu de mots )

Pourquoi je suis fière de mon blog ?

Mon blog est tout petit à l’échelle de la blogosphère. Je ne compte pas 50.000 visites par mois, je n’ai pas une centaine de partenaires à mon actif ni n’ai des dizaines de milliers d’abonnés sur les réseaux sociaux,  et je n’ai surtout SURTOUT pas la prétention de croire que mes articles de blog changent la face du monde.

Je suis fière de mon blog car il est à mon image : simple et dynamique. Certes mon rythme de publication est très aléatoire mais il est aussi le reflet de mes humeurs : en période "creuse", considérez que j’ai le moral dans les chaussettes. Au contraire, en période d’enthousiasme débordant et de joie de vivre à revendre, je publie à un bon rythme ^^

Enfin, je jouis de la liberté de pouvoir écrire sur n’importe quel sujet. De pouvoir donner mon avis. De parler de tout, de rien, et de petits riens. Je ne me soumets pas aux desiderata de certaines enseignes qui voudraient que je vante les mérites de leurs produits sans les avoir testés, je ne suis pas contrainte de dire du bien de cosmétiques qui m’ont été offerts. J’aime écrire en toute objectivité, qu’on se le dise !

Du coup, je suis fière de mon petit bout de toile. C’est mon espace que j’aime partager pour qui veut y pénétrer. Je ne crie pas sur les toits que je suis bloggeuse, c’est simplement un hobby. Si on retire la notion de plaisir du blogging, on perd de vue , selon moi, l’essentiel.

Pourquoi ce blog vit et continuera de vivre ?

Malgré les soucis personnels, les petits et gros problèmes IRL ( In Real Life ) et les aléas du quotidien, j’ai toujours une pensée pour mon blog. C’est l’endroit où je me détends, où je livre ce que j’ai envie de livrer, où je prends plaisir à communiquer et à interagir avec mes lecteurs et abonnés. Car sans vos réactions, sans vos commentaires enthousiastes ou non, sans tout ce qui fait que le Web est ce qu’il est aujourd’hui ( un immense espace d’échange ), le blog se serait bien vite essoufflé… jusqu’à probablement disparaître.

Mais attention, tout n’est pas rose non plus :  si on choisit d’ouvrir un blog, il faut accepter de subir parfois les critiques et jugements. Dans la vie je suis quelqu’un d’assez susceptible et malgré les apparences, je n’arbore pas vraiment une grande confiance en moi : la moindre critique, acerbe ou non,  peut me déstabiliser totalement…. à l’intérieur. A l’extérieur, je ne cille pas.

Avec le blogging, j’ai appris à lire et écouter les conseils et critiques. J’ai compris que souvent, ces dernières sont constructives et visent à améliorer ma façon d’écrire, de voir les choses. J’accepte beaucoup plus facilement la critique depuis que je bloggue et croyez-moi, on partait de trèèès loin ^^

Ce blog sera pérenne. Car aujourd’hui j’ai envie de continuer. J’ai envie d’écrire, j’ai besoin d’échanger, j’ai toujours autant envie de parler de broutilles comme de choses plus importantes. J’ai cette soif insatiable de communiquer avec toi mon cher abonné qui lit tous mes billets, avec les partenaires qui me font confiance, avec toi le lecteur qui atterrit sur ce blog par hasard, avec toi qui me connaît dans la vie réelle mais aime lire mes aventures virtuelles. Evidemment les sujets d’articles changeront probablement avec l’évolution de ma vie de femme mais l’essentiel demeurera : Lalutotale sera toujours là !

Et pourquoi tu ne me poserais pas une petite question en commentaire ? ;)

J’ai cette énorme sensation de billet inachevé, l’impression de n’avoir écrit qu’un dixième de ce que je voulais dire, alors n’hésitez pas à me questionner !



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lalutotale 10559 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine