Magazine

Vamp in love - Saison 1

Publié le 08 septembre 2014 par Lael69
Vamp in love - Saison 1Kimberly Raye
Pocket
Traduit de l'anglais par Christine Barbaste
Paru en Juin 2014
345 pages
6,80 euros
Quatrième de couverture : Lil Marchette est une vampire pas comme les autres. Fan de shopping et très indépendante, elle a le choix entre travailler dans un des magasins de photocopieuses de son père - niveau glamour, on peut mieux faire -, ou accepter de partager l'éternité avec un des vampires snobs et coincés que lui présente sa mère (jamais de la vie). Bien décidée à faire ce qui lui plaît, et à gagner de quoi s'acheter les chaussures de ses rêves, Lil décide d'ouvrir une agence de rencontres : elle connaît tant de célibataires malheureux - vampires, humains, ou loups-garous ! Ainsi naît "Vamp in love"...
"Je me présente : comtesse Lilliana Arabella Guinevere du Marchette, mais appelez-moi Lil. Je suis une vampirette de 500 ans addict aux cosmétiques et dont la garde-robe est garnie pour... l'éternité. Mon genre d'hommes ? Plutôt Brad Pitt que Marylin Manson. le noir ? Très peu pour moi merci. Question alimentation, je ne suis pas du genre à rôder dans les rues pour mordre mes victimes (sauf s'il s'agit de beaux garçons consentants), je préfère boire le sang dans un verre à cocktail. Dernier détail : je suis une incorrigible romantique !"
Cette citation vous donne le ton de ce roman entre Bit-lit et Chick-lit qui mélange les deux genres et nous donne une version plutôt surprenante de Bridget Jones ou même de Confessions d'une accro au shopping sur la tendance "suceurs de sang". Pour faire simple, c'est de la Chick-Lit fantastique donc on retrouve tous les ingrédients des deux genres : beaucoup d'humour, de l'auto-dérision, des créatures fantastiques, du sex-appeal, de la mode, de la romance... Prenez une vampirette sexy, au compte en banque toujours à découvert, friande de fringues de luxe, de sacs, d'accessoires et de séances UV...rajoutez une pincée de folie : l'agence "Vamp in love", spécialement crée pour les vampires célibataires, les humains, les laissés pour compte de l'amour... 
Ce n'est pas l'idée du siècle, certes, mais Kimberly Raye nous fait bien rire. Son héroïne est pimpante, réjouissante, un brin fantasque, optimiste et un peu délurée avec ses idées romantiques. Le concept d'une agence de rencontres pour vampires m'a bien plu et le tout est mené avec brio car Lil Marchette croit en son entreprise, au mépris de sa famille envahissante. Puis il y a cette intrigue policière, celle du tueur en série qui se sert d'une petite annonce dans les agences pour repérer sa victime. Bien évidemment, il y a ce chasseur de primes, Ty Bonner, super séduisant, qui fait craquer la vampirette mais c'est un "mordu" autrement dit ce n'est pas un vampire de naissance. On savoure les rencontres de Lil et Ty, leur attirance même si Lil résiste car vampires héréditaires ne peuvent s'accoupler avec des mordus. 
Il y a des idées franchement hilarantes comme celle du taux de fertilité, du Quotient Orgasmique (une sorte de quota orgasmique : plus il est élevé, mieux c'est pour en faire une excellente compagne d'éternité!), Kimberly rajoute quelques libertés au mythe vampirique. Les dialogues sont réjouissants, le rythme est efficace et l'écriture moderne et dynamique. Le ton direct interpelle vivement les lecteurs, pas le temps de s'ennuyer même si j'avoue mettre noyée sous le jargon de la mode. Certaines situations rocambolesques nous font sourire et on peut dire que Lil Marchette est une héroïne haute en couleurs! En tout cas, une lecture bien fun.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lael69 7475 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte