Magazine

C. Lagarde, en toute négligence...!

Publié le 08 septembre 2014 par Despasperdus

A priori le week-end dernier, Christine Lagarde a négligé le Campus UMP organisé par Estrosi, le motodidacte niçois.

lagarde_hollande.jpg

C'est que Madame Christine ne néglige pas des affaires autrement plus importantes...

Après sa mise en examen pour négligence en qualité de ministre de l'économie dans l'arbitrage entre l'affairiste Bernard Tapie et le Crédit Lyonnais, elle a accordé une interview aux Echos. A noter que toutes les questions négligent totalement et opportunément ladite affaire, sauf la dernière... J'aime ce journalisme objectif, neutre et indépendant des forces politiques et de la finance.

L'actuelle directrice du FMI dévoile ses recommandations pour sortir l'Europe de la stagnation économique et des déficits budgétaires, en particulier celle qu'elle estime prioritaire et urgente :

« Il faut avant tout s’attaquer au carcan de la réglementation du travail – et je ne vise là pas seulement la France mais l’ensemble de la zone euro. »

C'est dit, et elle n'en dit pas plus, en toute négligence parce que c'est tellement évident, non ?

Pas vraiment pourtant. Parce que remettre en cause la réglementation du travail signifie encourager les gouvernants à réduire ou à abroger les règles visant à protéger les salariés contre les effets les plus néfastes du capitalisme.

dupont.jpg

Ceci dit, elle n'en dit pas plus, ni moins, en toute négligence des conséquences, que l'actuel ministre de l'économie du gouvernement Valls 2 qui veut en découdre avec tout ce qui ressemble à un statut ou à une profession dite protégée.

L’analyse de l'inventrice de la formule du problème de tuyauterie pour expliquer la crise des subprimes, néglige l’explosion des CDD et des temps partiels imposés, les plans de licenciements facilités par l’entrée en vigueur de l’ANI, ou les multiples délocalisations.

Lagarde du système capitaliste néglige également le fait que la réglementation du travail est devenue si souple dans la zone euro que la qualifier de carcan relève de la négligence volontairement malhonnête.

Aussi, comment analyser les propos de cette oligarque, autrement que sous l’angle de la lutte des classes ?

Affirmer en 2014 que la réglementation du travail est un carcan revient à adopter et à défendre les intérêts des dominants qui, par leur puissance financière, patrimoniale, extraterritoriale et culturelle n'ont rien à redouter d'un monde du travail dépourvu de règles et de lois.

A ce niveau de négligence de l'impartialité, l'ancienne ministre promeut quasiment un monde du travail sans foi ni loi propice à l'exploitation des travailleurs !

Un monde où la spéculation domine et les salarié-é-s sont réduits à de simples variables d'ajustement, à l'instar de banales marchandises.

Un monde en toute négligence propice à l'esclavage... Ou tout au moins exclusivement dédié aux dividendes des actionnaires et au bien-être de la finance.

fmi.JPG

D'ailleurs, l’ancienne avocate d’affaires a collaboré, avant d'être connue du grand public, à diverses opérations de rachats, fusions et liquidations d'entreprises, à l'instar de l'actuel locataire de Bercy, lui aussi promis à une belle carrière internationale.

Elle a ainsi contribué au rachat de l’usine de connectique de Villemur-sur-Tarn par Molex, une firme américaine. Quelques années plus tard au ministère de l'économie, elle fut bien passive, voire négligente, en ne s'opposant pas à la fermeture de l’usine, pourtant viable industriellement et rentable économiquement, ni à la captation des brevets...

Conflit d’intérêts ?

Au pire une négligence dont le coût ne se limite pas aux seuls travailleurs lésés et privés de leurs emplois.

Et que dire de son rôle dans l'arbitrage entre Tapie et le Crédit Lyonnais ?

Un malentendu, une broutille, une anecdote, un quiproquo, une erreur d'étourdissement, une faiblesse hormonale, une infinitésimale faute involontaire, bref une simple négligence qui s'élève à quelques 400 millions d’euros d'argent public ?

Mais tout ça n'empêche pas Christine Lagarde, nonobstant ces quelques négligences et avec la complaisance de certains médias, de donner des leçons aux peuples européens sur les déficits publics ou la stagnation économique !

Mais après tout, n'a-t-on pas vu dernièrement un ministre du Trésor faire la leçon au peuple français jusqu'à ce qu'il reconnaisse avoir fraudé le fisc ?

Et ces derniers jours, un secrétaire d’État qui avait accepté de collaborer à la politique austéritaire du gouvernement Valls 2, obligé de démissionner après avoir avoué ses négligences répétées relatives au paiement de l'impôt sur le revenu ?

Pour autant, de telles négligences sont-elles fortuites ?

Je suis tenté de répondre par la négative tant l'idéologie néolibérale dominante sert exclusivement les intérêts particuliers du grand patronat et de l'oligarchie, au détriment du bien commun. Pas étonnant dès lors que certains de ses serviteurs deviennent négligents par rapport à l'intérêt général...

valls_medef.jpg


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Despasperdus 4879 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte