Magazine Environnement

L'état d'apesanteur, par Frank Edwards

Publié le 09 septembre 2014 par Feydharkonnen

L'état d'apesanteur

Extrait du livre de Frank Edwards "Un monde insolite", 1964, les Éditions de l'Homme, Québec.

" L'une des découvertes les plus importantes de notre siècle est passée pratiquement inaperçue: je veux parler du fait que, dans l'espace, les objets peuvent perdre pratiquement tout leur poids. Bien que cela soit contraire à toutes nos connaissances et nos croyances scientifiques, le fait a été confirmé par une déclaration de l'armée américaine en 1960.


On se souviendra sans doute des efforts déployés par les Américains pour récupérer les satellites de type Discoverer, qui survolaient l'océan pacifique, en accrochant aux câbles de leurs parachutes un équipement spatial conçu à cet effet. Imaginez la surprise des experts lorsqu'ils pesèrent un Discoverer qu'ils avaient réussi à récupérer intact. Au moment de son lancement sur orbite polaire, quelques jours auparavant, le satellite pesait 136 kilos. Mais au retour, la balance indiquait qu'il avait perdu plus de la moitié de son poids pendant son séjour en orbite. En effet, il en pesait plus alors que 56 kilos !
Incroyable, scientifiquement impossible, mais vrai: une énigme à laquelle la science ne sait que répondre. De plus, après avoir été récupéré, le satellite continua à perdre du poids pendant plusieurs jours.

En fait, cette étrange histoire de gravité mal ordonnée commença en 1960, le jour de la fête du Travail, alors que le professeur R.L. Brown, chef du département des sciences du Southern Connecticut State College, était invité à examiner des débris provenant d'un incendie. Un immeuble d'habitation avait brûlé, et, dans les décombres, les pompiers avaient découvert des blocs de métal qui avaient fusionné sous l'effet de la chaleur. Très légers, ils avaient été soumis à des températures extrêmes.


Le docteur Brown, après avoir examiné les fragments, déclara qu'il s'agissait de morceaux du Spoutnik IV soviétique, qui avait explosé en orbite lorsque sa rétrofusée était tombée en panne. Mais ce n'était pas tout, car le 14 septembre 1960, d'autres fragments métalliques tombèrent sur une propriété privée située à Woodbridge. L'un des morceaux était de la taille de l'index d'un homme adulte. Étonnamment léger, il était recouvert d'une sorte d'alliage. Les études montrèrent que le métal avait été soumis à des radiations intenses, qu'il avait perdu plus de la moitié de son poids normal... Et que le pot dans lequel on l'avait placé était lui aussi en train de perdre du poids.
Voilà qui contredit tout ce que nous avons de la loi de la gravité... mais qui pourrait fort bien nous mener au secret qui nous permettrait d'y échapper!

L'état d'apesanteur (chapitre 80), 1964, Extrait du livre "Un monde insolite, anthologie du monde paranormal". Auteur: Frank Edwards, né en 1908, mort en 1967; 1992 pour la traduction française au Québec, aux Eds de l'Homme.

L'état d'apesanteur, par Frank Edwards
L'état d'apesanteur, par Frank Edwards
L'état d'apesanteur, par Frank Edwards
Satellite Pioneers Miller, '50, and Plummer, '53, 2005 Draper Prize Winners

Satellite Pioneers Miller, '50, and Plummer, '53, 2005 Draper Prize Winners

"I encourage all of you to continue learning, to take some courses outside of the strict regime of engineering. You don't have to be a Ph.D. economist, but understand the basics. Branch out a little

http://www.eng.umd.edu/html/news/news_story.php?id=84


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Feydharkonnen 386 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog