Magazine High tech

The Last of us Remastered : Road trip et champignons

Publié le 09 septembre 2014 par Be-Games @be_games

The Last of Us - couverture

Suivant la mode des rééditions en tous genres, telles que celles de Tomb Raider, Metro 2033, Kingdom Hearts (j’en passe et des meilleures), c’est au tour de The Last of Us de faire son apparition sur Playstation 4. À seulement un an de sa sortie sur Playstation 3, quelles nouveautés ont été apportées à ce blockbuster AAA qui a raflé toutes les récompenses en 2013 ? C’est à cette question que je vais essayer de répondre à travers ces quelques lignes.

The Last of Us - paysage

Resituons un peu le contexte. Ici, exit les décors colorés et dépaysants ainsi que les personnages un peu stéréotypés explorateur-beau-gosse introduits dans la trilogie Uncharted et bienvenue dans un univers post-apocalyptique. Le monde est ravagé par le Cordyceps : un champignon qui normalement parasite les insectes a décidé de muter et de s’attaquer à l’Humanité (Houuu vilain coquin).

Tu t’es fait mordre par un contaminé ou tu as inhalé des spores ? Pas de bol, tu es foutu. Tu vas progressivement avoir envie de sauter à la gorge de tes congénères et ton corps, quant à lui, va se recouvrir tout doucement d’excroissances fongiques qui dissémineront encore plus de spores (sympathique). C’est dans ce contexte tout à fait charmant que nous allons suivre les aventures de Joel et Ellie, un binôme que tout oppose. Ils seront obligés de coopérer pour traverser un pays dévasté par la maladie, les conflits armés et d’autres joyeusetés du genre.

The Last of Us - chasse

Parlons un peu des nouveautés ajoutées à ce portage. Le jeu tourne fraîchement à 60 FPS (images par seconde) en 1080p (c’est-à-dire en full HD) au lieu de 30 FPS en 720p. Une petite claque en somme. L’effet de flou que l’on pouvait observer lors des cinématiques ou lorsque les personnages entrent en mouvement a quasiment disparu. Une amélioration significative des effets de particules et des éclaboussures est également perceptible. Notons en outre que les temps de chargement présents au lancement d’une partie ont été légèrement raccourcis, bien que toujours aussi longs pour les plus impatients.

The Last of Us - cheval

À l’instar de Killzone : Shadow Fall, les haut-parleurs incorporés dans la manette sont mis à contribution lors de la découverte de magnétophones dans le jeu. La nouveauté qui pourra faire sourire est le mode photo qui vous permettra de faire vos propres selfies post-apocalyptiques.

Enfin les différents contenus additionnels payants ou disponibles avec le season pass, comme les ajouts de carte et d’équipement pour le multijoueur ainsi que le DLC solo « Left Behind », seront disponibles d’emblée et ce sans mettre la main au portefeuille.


Evaluation

Conclusion : Après l’avoir déjà terminé sur Playstation 3, ce fut pour moi un véritable plaisir de redécouvrir The Last of us sur console de nouvelle génération. Avec une histoire toujours aussi captivante, une jolie refonte graphique et un contenu additionnel disponible immédiatement, cette version Playstation 4 vaut le détour même pour les anciens possesseurs du jeu.

4,3

Maîtrisé

 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Be-Games 2239 partages Voir son profil
Voir son blog