Magazine Conso

La route de la soie

Publié le 09 septembre 2014 par Pascal Iakovou @luxsure

Il y’a quelques semaines, nous avons eu l’occasion de tester un restaurant japonais diffèrent : la Route de la soie. Nous avons apprécié la qualité des produits et la fraîcheur du poisson, nous avons aussi apprécié cette fusion de la cuisine japonaise et d’une cuisine plus moderne.

LA CUISINE JAPONAISE CONTEMPORAINE
Elle révèle aux palais occidentaux des saveurs, des assaisonnements, des alliances inattendues.
Aux confluents du monde, elle les met en musique gardant toujours juste le goût initial des viandes, des poissons, des légumes, dans le cru comme le cuit. Raffinée en simplicité, elle compose chaque plat comme un tableau moderne, une composition imaginée pendant une traversée du monde. De chaque escale, elle retient une marinade, une épice, un accord… qui vont sublimer ces produits et les décliner en un art de vivre appétissant.

Carpaccio Saumon et Thon

Carpaccio Saumon et Thon

Blackcod marine sauce miso

Blackcod marine sauce miso

Sushis & california

Sushis & california

Carpaccio de yellow tail sauce yuzu, piment vert

Carpaccio de yellow tail sauce yuzu, piment vert

Tartare de thon

Tartare de thon

L’HARMONIE DES HOMMES
Pour cette nouvelle aventure, Jacques Loc Tran s’est associé à Wang Fei, la note féminine du lieu.
C’est elle qui, en parfaite maîtresse de maison, reçoit, installe, écoute et conseille, tandis qu’en cuisine, le chef Kitadokoro veille au respect de la préparation japonaise des plats.
Au Japon, l’art de la découpe est un art presque martial. Chaque poisson demande une coupe particulière qui est ici appliquée dans les règles du savoir-faire. Cet ex du Benkay attache également une attention particulière à la qualité et à l’origine des produits qui sont livrés frais et de saison chaque jour. Les poissons, dont le saumon d’Ecosse, sont Label Rouge. Le poulet est fermier, le boeuf certifié Wagyu. Les
mêmes ingrédients qu’à Tokyo. Quand on est en route, il faut savoir s’arrêter.

Rive gauche, rive droite
Jacques Loc Tran fait traverser la Seine à la cuisine japonaise contemporaine.
En ouvrant son nouveau restaurant Route de la Soie au Trocadéro, cet épicurien qui a mis Saint Germain des Près à l’heure japonaise, entame un nouveau voyage gourmand entre sens et épices.
Fin des années 80, il initie le premier sushi bar de la capitale dans une boutique de mode dédiée à ces créateurs qui bousculent alors les codes vestimentaires dont Kenzo, Rei Kawakubo, Yohji Yamamoto et à ceux qui réinventent l’élégance couture comme Giorgio Armani et Valentino.
Jacques Loc Tran bouscule lui aussi les codes gustatifs en réunissant Orient et Occident dans une même assiette. Il imagine l’Orient Extrême. Succès immédiat, référence germano-pratienne de la gastronomie nippone.
Après l’Orient Extrême Bayard et le groupe Black Cod, le voilà au Trocadéro.
Une nouvelle aventure, une nouvelle odyssée gourmande commencent vers un Japon moderne, ouvert aux rites culinaires des autres continents.
Une route de la soie version 2014 au tracé signé Jacques Loc Tran.

20, rue Scheffer
75116 Paris
Tel : 01 45 05 58 35
www.resto-routedelasoie.fr
Ouvert du lundi au samedi. Fermé le dimanche.
Voiturier le samedi


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pascal Iakovou 72539 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines