Magazine Focus Emploi

Des pistes pour vendre son entreprise

Publié le 09 septembre 2014 par Kimauclair
22 Flares 22 Flares ×

Une lectrice m’a récemment contactée pour avoir des conseils pour la vente de son entreprise qui est plus précisément une boutique en ligne. Elle n’a plus le coeur au projet et un manque de ressources humaines et financières. Pour être bien franche avec vous, je ne suis pas une spécialiste dans ce domaine, mais j’ai toutefois eu à écrire plusieurs articles sur le transfert d’entreprise sur le blogue de la Fondation de l’entrepreneurship et je me suis dit qu’il serait intéressant de répondre à sa question à partir de ce que je possède comme information. Pour les compléter, j’ai consulté les membres de la communauté privée de Niviti et échangée avec André Levesque qui possède une grande expérience dans ce domaine.

Il s’agit d’abord d’un long processus qu’il faut bien planifier et préparer. Si votre entreprise existe depuis plusieurs années et que vous avez beaucoup d’employés, il peut être question de 5 à 10 ans pour vous préparer à transférer de propriété, de pouvoir, de savoir, de direction, etc. Si vous avez une plus petite entreprise, cela peut être plus facile, mais ça demande tout de même une bonne réflexion et de bien connaître ce que vous faites. Dans les deux cas, il est important d’y penser le plus tôt possible et de voir à inclure une stratégie de sortie dès le début.

Voici les conseils que je retiens.

Se préparer psychologiquement

Pourquoi voulez-vous vendre votre entreprise ? Est-ce pour un problème de santé financière de l’entreprise ou de vous-même ? Est-ce pour passer plus de temps avec vos proches et ainsi profiter de ce que vous avez bâti ? Ou est-ce seulement pour la vendre tout simplement ? Le fait d’avoir des réponses à ces questions vous permettra de mieux connaître vos motivations et attentes au niveau du budget de vente. M. Levesque m’a partagé que ce qui était le plus important c’est que vous acceptiez la situation. Vous devez être conscient de ce que vous faites, car c’est un processus qui peut vous gruger beaucoup d’énergies et émotions.

Mettre de l’ordre dans l’entreprise

Faire un grand ménage pendant votre processus de réflexion est une excellente idée afin de rendre votre entreprise plus intéressante pour la vente. Échangez avec votre comptable pour revoir les bons et mauvais coûts durant les dernières années sur le plan financier. Que ce soit pour des services ou des produits, vous pouvez aussi déterminer ce que vous désirez vendre exactement et éliminer ce qui n’est plus nécessaire dans l’entreprise afin de la mettre en valeur. Il peut être aussi question d’une restructuration au niveau des ressources humaines. Quand M. Levesque m’a parlé de cette étape, je me suis rapidement reconnue. Étant en processus de transfert dans un de mes projets, je peux confirmer que c’est un travail nécessaire.

Tout comme la Fondation de l’entrepreneurship, M. Levesque recommande d’éviter d’être seul dans ce type de démarche et de s’entourer le plus tôt possible. Vous devez parler de votre intention à vendre à des spécialistes qui ont de l’expérience dans ce domaine. Vous pouvez, par exemple, consulter des conseillés dans votre banque ou caisse, faire appel à un mentor, des avocats ou encore échanger régulièrement avec des entrepreneurs qui sont déjà passés par là. Ce sont les meilleures personnes pour bien  vous aiguiller sur le sujet. Surtout pour l’aspect humain de ce processus qui est plus complexe. Les aspects financiers et légaux quant à eux sont les plus faciles.  Tout au long de la démarche, il faut être très prudent selon M. Levesque. Et je suis du même avis. Il existe plusieurs ressources aujourd’hui qui se proclament experts dans le transfert d’entreprise et certains profitent du marché sans avoir l’expertise nécessaire pour bien vous accompagner.

Pour terminer, si vous vous demandez à qui vendre votre entreprise, sachez que vous pouvez faire le transfert auprès d’un membre de votre famille, un collaborateur ou employé à l’interne qui a su prouver ses capacités et gagner votre confiance ou encore une personne externe comme un fournisseur, un compétiteur indirect ou direct. Cela peut également être plusieurs employés qui se regroupent ensemble pour créer une coopérative afin de reprendre l’entreprise. Enfin, un transfert mixte est aussi possible. Un membre de la famille et un employé ou une personne externe peuvent acquérir ou poursuivre l’entreprise ensemble.

Est-ce que vous avez déjà eu à vendre une entreprise ? Quels conseils ajouteriez-vous à cette liste ? Partagez-moi votre expérience dans les commentaires.

A+


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Kimauclair 2558 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine