Magazine Politique

Guide du Patrimoine : Regard sur le Patrimoine de Montreuil

Publié le 13 septembre 2014 par Blanchemanche

Si vous cliquez sur ce lien http://en.calameo.com/read/000555811d3b0b1132701
Vous pourrez feuilletez virtuellement le "Guide du Patrimoine : Regard sur le Patrimoine de Montreuil" don't je vous ai mis la photo de la couverture ci dessous. Ce guide contient un petit résumé intéressant du patrimoine Montreuillois .
Guide Patrimoine Regard Montreuil

Montreuil, un patrimoine insoupçonné

Au fil des siècles, la ville de Montreuil a connu ses heures de gloire et a pu s’enorgueillir de différents édifices, témoins de ce riche passé, encore visible de nos jours :
- Fief royal au Moyen-Age, la ville possède l’une des plus anciennes églises d’ile de France, l’église Saint Pierre-Saint Paul, joyaux de l’art gothique et ancienne paroisse des rois de France en résidence à Vincennes.
- Ville horticole du XVIIème au XIX ème siècle, la ville alimentait les célèbres halles parisiennes avec sa production maraîchère et notamment ses pêches cultivées par l’intermédiaire de l’ingénieux  système de murs à  pêches qui fera de la pêche de Montreuil, un véritable produit de luxe servi à la cour des plus grands.
- Ville ouvrière du milieu du XIXème siècle aux années 70, la ville a compté plus de 750 usines sur l’ensemble de son territoire, parfois  mondialement connues comme la distillerie Hémard-Pernod (ex Pernod-Ricard), la fabrique de bonbons Kréma ou bien encore l’usine Chapal, plus grande firme d’Europe spécialisée dans le travail de la peau de lapin et possédant une succursale à Brooklyn aux Etats-Unis.
- Parallèlement, à cette épopée industrielle, la ville est devenue également l’un des berceau du cinéma par l’intermédiaire de trois pionniers du 7ème art : Emile Reynaud, Georges Méliès et Charles Pathé.

Patrimoine historique

L'église saint Pierre-saint Paul

Le début de la construction de l’édifice actuel, qui remonte à la fin du XIIème siècle,  fait de l’église Saint Pierre – Saint Paul l’une des plus anciennes églises d’Ile de France. Toutefois la présence d’une église à cet emplacement est attestée dès le VIIIèmesiècle dans une ordonnance royale . L’origine du nom Montreuil provient d'ailleurs du latin monasteriolum signifiant petite église.
Au  Moyen-Age  l’église est la paroisse des rois de France en résidence à Vincennes :
- Saint Louis y vient assister aux différentes messes et aux cérémonies de Pâques en compagnie de sa mère Blanche de Castille. Cette-dernière se fera même construire un petit pied à terre, portant son nom , l’hôtel de la reine Blanche, juste en face de l’église mais qui est aujourd’hui détruit.
Au XIVème siècle c'est dans ce lieu que  le futur roi Charles V et Jeanne de Bourbon, qui deviendra son épouse, seront baptisés.
Accès
Entrée principale : rue de Romainville.
En métro : ligne 9, arrêt Mairie de Montreuil
A pieds : 10 min depuis la mairie.
Tél. : Guide Patrimoine Regard Montreuil01 42 87 30 06
Ouverture tous les jours de 10h à 12h sauf le mardi, le samedi de 9h30 à 12h et de 17h à 19h30 et le dimanche de 9h30 à 12h
Visite libre en dehors des célébrations religieuses.En savoir plus sur l'église Saint Pierre-Saint Paul

L’Hôtel de ville

Un premier hôtel de ville fut construit au même emplacement en 1859 par Claude Naissant, architecte du département de la Seine et auteur, entre autres, de l'hôtel de ville de Sceaux ou bien encore de l'église saint Pierre de Charenton. Doté d'un seul étage l'édifice possédait sur sa façade une pierre provenant d'un des cachots de la Bastille.Le bâtiment devenant trop exigü, un nouvel hôtel de ville est édifié entre 1932 et 1934.Dans un premier temps, par souci d'économie, l'ancien édifice est conservé mais le chantier s’avérant trop difficile, il finit par être détruit.Les travaux sont confiés à Florent Nanquette, architecte communal et auteur de l'ensemble de HBM de la rue Edouard Vaillant. L'inauguration se déroula le 27 février 1935.

Patrimoine horticole

Les murs à pêches

Sur un territoire d'environ 30 hectares situé sur le plateau, le quartier Saint-Antoine conserve des unités du paysage qui au XIXème siècle recouvrait près du tiers de la ville et qui en a marqué l'identité. Les parcelles y sont partagées par de longs murs constitués de silex, de terre et d'enduits de plâtre le long desquels étaient palissés des arbres fruitiers (pêches, pommes, poires principalement) et dont l'enclos servait aussi à la culture de fleurs. La réputation des horticulteurs montreuillois s'est faite sur leur capacité à produire des pêches de grande qualité dans un terroir a priori inadapté à une époque où les moyens de préservation et de transport étaient fort réduits. Ils devinrent prospères dès le XIVème siècle pourvoyant l'aristocratie autour de Versailles et la table du Roi.

La société régionale d'horticulture

La société régionale d'horticulture de Montreuil est l'association historique des murs à pêches de Montreuil. Elle fut créée en 1878 par les cultivateurs afin de promouvoir leur production fruitière. Depuis la disparition de la production agricole de Montreuil, l'association œuvre pour le maintien en culture des derniers murs à pêche de la ville.Elle gère depuis 1921 le "Jardin-Ecole", verger d'un 1/2 hectare, où sont cultivés de façon traditionnelle des pêchers, des abricotiers, des cerisiers, des pommiers, des poiriers et de la vigne.

Patrimoine Industriel

Au début du XIXème siècle, Montreuil est une commune agricole vouée à l'approvisionnement du marché parisien.La grande spécialité de la ville repose sur ses fameuses pêches (murs à pêches) et ses vignobles qui sont concentrés sur la plaine.En dehors de cette activité horticole, il existe également deux carrières de plâtre aux Guilands et aux Beaumonts, qui permettent la construction des murs à pêches et des bâtiments.C'est donc l'industrie, surtout orientée vers le traitement du bois et des peaux, afin de fournir la faubourg Saint-Antoine, qui supplante l'arboriculture fruitière dans un premier temps. Elle prend racine dans le Bas Montreuil qui va également s'enrichir de l'apport de sociétés travaillant dans les domaines de la mécanique, de la métallurgie et de l'électricité. S'implantent aussi les industries liées aux confiseries.La première installation d'usine date de 1818, neuf suivent entre 1825 et 1860 et 62 entre 1860 et 1872. La spéculation, les travaux haussmanienns, puis le tramway favorisent les délocalisations de Paris vers la ville. En 1891, 24 000 perosnnes vivent à Montreuil. Puis, d'autres activités vont se développer : usines spécialisées dans les savons, teintures et vernis, la porcelaine et la verrerie.A la fin du XIXè siècle, c'est une autre industrie qui voit le jour : celle du cinéma.

Patrimoine cinématographique

Regards sur le patrimoine Montreuillois

Ce guide édité par l'office de tourisme présente les principales richesses patrimoniales de Montreuil. Il propose également des parcours de visites.
Au sommaire : les monuments incontournables, le patrimoine industriel, horticole, naturel, artistique, cinématographique, ainsi que les parcours des bornes historiques.
Téléchargez le guide du patrimoine 

Architecture contemporaine

Pour découvrir l'architecture contemporaine de Montreuil, suivez les pas de Leila, stagiaire guide conférencier en milieu urbain au sein de l'office de tourisme.
Balade sur l'architecture contemporaine à Montreuil

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Blanchemanche 29324 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines