Magazine

L'Asie mystérieuse dans l'univers de Conan le Barbare

Publié le 22 juin 2014 par Lelelili
L'Asie mystérieuse dans l'univers de Conan le Barbare
L'Asie inspire depuis longtemps les écrivains occidentaux, et notamment américains, spécialisés dans littérature fantastique. Un des âges d'or fut sans doute les années 20-30 où la Chine et le Japon inspirèrent des contrées étranges à des auteurs comme Sax Rohmer ou encore Lovecraft. 
Un des auteurs les plus marqué par les mystères de l'Orient fut sans doute l'écrivain Robert E.Howard, père de l'heroic fantasy et du personnage mondialement connu de Conan.
Dans l'univers de Conan le Barbare, la Khitaï est la transposition de la Chine. C'est une civilisation ancienne et magique qui se situe à l'Est de l'Hyrkanie à l'extrême orient du monde. Son peuple à la peau jaune et les cheveux noirs.
La Khitaï est couverte d'une jungle hantée de pleine de connaissances interdites. C'est dans cette contrée que l'on trouve le lotus gris, qui pousse dans le terrible marais des morts, et que beaucoup convoitent...bien que la plupart de ceux qui s'y rendent se fassent dévorer par les goules et autres morts-vivants qui y résident.La capitale de la Khitaï est Paikang, cette grande cité composée de minarets pourpres échange du jade, de la soie brute et des tapis. Deux autres grandes cités dominent Shu-Chen et Chen Ruo. 
La Khitaï est protégée par une grande muraille (Robert E.Howard s'est clairement inspiré de la muraille de Chine). Nombre de ses habitants vivent au sein de temples remplis de carillons dorés qui produisent des notes riches et vibrantes. Certains sorciers khitans se rendent jusqu'en Stygie pour apprendre auprès de magiciens stygiens. La culture de la Khitaï se rapproche beaucoup de la Chine médiévale, sous le règne d'un Dieu-Empereur mystérieux. 
L'Hyrkanie et ses terribles nomades hyrkaniens sont les futurs Tatars, Huns et Mongols de l'Asie d'aujourd'hui. Les hyrkaniens sont de redoutables combattants et des esclavagistes redoutés. Ils vénèrent Erlik, le Seigneur du Trône noir et dieu de la mort.
Le Ghulistan, peuplé des terribles tribus barbares himéliennes, notamment les Afghuls, est bien sûr l'Afghanistan d'aujourd'hui. C'est dans cette contrée reculée que se trouve la forteresse des prophètes noirs du Yimsha. Ces populations vivent en petites tribus qui s'affrontent mais se regroupe parfois pour menacer la Vendhya.
Autre grande culture asiatique développée, l'Inde qui est nommée Vendhya et qui est dominée par une caste guerrière, les Kshatriya. Les personnages de Bhunda Cgand et sa soeur, la Devi Yasmina, qui apparaissent dans la nouvelle "Le Peuple du Cercle noir", sont les dirigeants de cette nation qui vénère Asura. Il s'agit d'une des sociétés les plus avancées de l'univers de Conan.
Si l'écrivain américain n'a que peu écrit sur certaines de ces contrées du monde de Conan, il a su tirer partie de tous les classiques de la culture fantastique et de l'histoire asiatique, pour recréer et transposer une civilisation d'héroic-fantaisy fascinante. Je vous invite d'ailleurs à relire ce classique de la littérature. Un jeu de rôle et un jeu vidéo développent en particulier la contrée de la Khitaï dans l'univers de Conan le Barbare. Le personnage du magicien Mako (en photo) dans le film avec Arnold Schwarzenegger est typique de ce genre d'individu aux pouvoirs mystiques que l'on peut croiser dans l'étrange orient.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lelelili 260 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte