Magazine

Le vote du public à la télévision

Publié le 13 décembre 2007 par Didiermoulin
C'est, France 5 qui a le premier lancé cette idée dans l'émission C dans l'air présentée par Yves Calvi en affichant les SMS des téléspectateurs à l'écran, les faisant ainsi participer au débat. A l'époque, le numéro n'était pas surtaxé et le 1er jour, l'émission a reçu 500 messages. L'idée a ensuite été reprise par les chaînes privées (principalement TF1 et M6) qui proposent de voter par SMS à des émissions de télé réalité. Des finales comme celles de Loft Story ou Star Academy ont entraîné entre 3,5 et 4 millions de votes chacune. Bien sûr, dans ces cas là, les messages sont largement surtaxés en suivant une grille de tarif. Une chaîne peut surtaxer les SMS à 0,05 € (C dans l'air), à 0,10 € (le 13H de France 2), à 0,35 € (Eurovision) ou encore à 0,50 € (Star Academy, Nouvelle Star ...).
De quoi intéresser les patrons des grandes chaînes qui sont appelées à développer ce secteur. CANAL+ par exemple, utilise les SMS pour faire élire à ses abonnés le joueur du mois ou pour les faire voter aux courses hippiques. Les activités audiotel et SMS sont un marché très rentable et en pleine expansion qui n'a pour limite que l'imagination des concepteurs des émissions de télévision.
Le grand public ne semble pas se lasser de ce leitmotiv. Au total, l'an dernier, les SMS Plus ont dégagé 184 millions d'euros de chiffre d'affaires. “Les SMS surtaxés ont encore généré un chiffre d'affaires record l'an passé en France : 184 millions d'euros.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Didiermoulin 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte