Magazine Cinéma

Critique de "Si je reste" de R.J. Cutler, sortie le 17 Septembre.

Par Trailers & News @TrailersandNews

Critique de "Si je reste" de R.J. Cutler avec Chloë Grace Moretz, Mireille Enos, Jamie Blackley, Joshua Leonard, Liana Liberato, Aisha Hinds et Stacy Keach.

Le synopsis: En un seul moment, tout peut changer. Mia, 17 ans, n’a aucun souvenir de l’accident : elle arrive uniquement à se rappeler avoir roulé le long de la route enneigée de l’Oregon avec sa famille. Puis, en un clin d’oeil, elle se retrouve observant son propre corps dévasté … L’adolescente sera tiraillée entre l’envie de rejoindre ses parents dans l’au-delà et celle de se réveiller et de retrouver son petit ami et ses proches…

Le film  sortira le 17 Septembre.

Critique:

Premier  film  d’un réalisateur issu de documentaire et de séries TV, "Si je reste" est adapté  du best-seller  de Gayle Forman, sorti en 2009. Premier film, du bon et du moins bon, sur la réalisation pas grand chose  à dire, les scènes à l’hôpital ont un ton  froid et la réalisation un peu paresseuse alors que les flashbacks  ont des  couleurs plus chaudes et une réalisation plus dynamique.  Le montage  est lui aussi dynamique, on passe facilement et sans temps mort  du présent au passé. L’utilisation de la musique  (classique, rock, punk) est extrêmement  bien utilisée et sert bien la narration  du film. La direction d’acteurs ; pour les adultes c’est  bon,  par contre pour  les jeunes  c’est autre chose, on peut alterner  entre du bon et du mauvais (pas pour tout mais cela est limite).

Les acteurs, Chloë Grace Moretz  porte le film avec justesse, bien que, parfois "c’est limite", son petit ami  dans le  film, Jamie Blackley, c’est à peu près la même chose, par contre les scènes qu’ il joue avec son groupe sont excellentes, Liana Liberato  (sa meilleure amie),  est celle qui s’en tire le mieux dans les jeunes en se montrant  marrante et sensible. Pour les adultes  c’est largement  mieux, Mireille Enos (World War Z) sa mère punk , est excellente: pareil pour Joshua Leonard  très  bien  en père qui a revu  ses rêves pour s’occuper de sa famille, on se prend à vouloir des parents comme eux. La performance du film vient de Stacy Keach, en grand père, en un monologue il vous fera verser votre larme.

Le  film  sait à quelle cible il s’adresse, les jeunes adolescentes, et il le fait bien, même si l’on tombe parfois  dans la niaiserie, quelques clichés et qu’il tourne  en rond sur la fin pour l’histoire d’amour, les scènes musicales et de familles/ amis sont excellentes ainsi qu’une certaine réflexion sur la mort mais dommage que cela n’aille pas plus loin, cela tombe  dans le déjà vu. Il y a quand même  quelques scènes émouvantes. Un long métrage  qui plaira donc  au public visé, pour les autres  ils trouveront  ce film sympathique.

Note: 6,5/10


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Trailers & News 2902 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines