Magazine France

Constitution ou comment entretenir la confusion

Publié le 22 mai 2008 par Marc Vasseur

Constitution ou comment entretenir la confusion.     Malheureux télescopage de l’actualité, au lendemain du coming-out en modernité de Delanoë… ben oui, d’après mes copains, socdem ça ne veut plus rien dire… faut passer à libéral de gauche… voilà que surgit du fond de l’hémicycle des députés socialistes modernes appelant à voter la réforme constitutionnelle voulue par Sarkozy. Faut-il préciser que toutes les propositions conservatrices du PS ont été rejetées (introduction d’une dose de proportionnelle, vague tentative contre la prolifération des mandats..).

Alors, c’est vrai… à défaut d’avoir un contre-projet crédible, le PS va encore passer pour l’opposant stérile… ben oui… si on avait eu notre congrès plus tôt, on n’en serait peut être pas là.

Donc 17 parlementaires, investis par les militants et élus par ces citoyens de gauche, vont tranquillement et manifestement sans remord approuvé une réforme qui n’apporte rien ou presque à nos institutions… Malgré les grandes tirades de Sarkozy en son temps, on est loin du grand soir institutionnel et du saut dans la modernité.

Et si pour vous, inscrire le principe de l’équilibre budgétaire constitue une avancée significative, elle pourrait s’avérer tragique pour l’avenir même des investissements en matière de recherche, d’éducation…ah merde… il y a encore une part de keynésianisme chez moi…

Pourquoi je relie cette attitude à Delanoë, tout simplement parce que cela ne manquera pas d’ajouter encore un peu plus de confusion ambiante d’un parti à la dérive. Je crois que le débat politique nécessite une certaine clarté…

Il serait d’ailleurs intéressant de connaître les positions de nos différents prétendants sur cette question institutionnelle… pour l’heure, je n’ai rien trouvé…

De même, comme Ronald, je pense qu’il devient urgent de mettre en œuvre au sein du parti des consultations internes sur ce type de sujet qui touche à la structuration de notre espace démocratique.

Enfin… un avantage malgré tout… depuis quelques semaines… comme adhérent du PS, j’ai souvent la gueule de bois au réveil sans même avoir picolé.

La liste des 17 neurones : Patricia Adam, députée du Finistère; Patrick Bloche, député de Paris; Jean-Christophe Cambadélis, député de Paris; Christophe Caresche, député de Paris; René Dosière, député de l'Aisne; Paul Giacobbi, député de Haute-Corse; Guillaume Garot, député de la Mayenne; Jean-Patrick Gille, député d'Indre-et-Loire; Gaëtan Gorce, député de la Nièvre; Danièle Hoffman-Rispal, députée de Paris; Jean-Marie Le Guen, député de Paris; Armand Jung, député du Bas-Rhin; Sandrine Mazetier, députée de Paris;Didier Migaud, député de l'Isère; Dominique Raimbourg, député de Loire-Atlantique; Jean-Jacques Urvoas, député du Finistère; Manuel Valls, député de l'Essonne.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Marc Vasseur 262 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte