Magazine En France

L’Alsace, entre grotte et château

Publié le 22 septembre 2014 par Schuldi @schuldisworld

Chateau de Ferrette

Certains d’entre vous ne sont peut être pas au courant mais je suis une globetrotteuse alsacienne et fière de ma région d’origine. Même si je n’y vis plus depuis un peu plus de 3 ans, j’y retourne très souvent. Il y a un endroit où tous les étés (ou presque) je me rends, comme pour y effectuer un pèlerinage. Cette année n’a pas coupée à la tradition, avec des amis nous sommes partis en expédition ! 

Dans un tout petit village du Sundgau, aux portes de la Suisse, qui regorge de petites merveilles à découvrir.

Ferrette est un vrai village médiéval avec son château et surtout avec ces légendes. Quand j’étais petite, nous faisions tous les ans une sortie avec mon école à la Grotte des Nains. Je crois que j’aime cet endroit car il me rappel ma douce enfance. C’est une vraie ballade à faire pour découvrir le village, son château et la fameuse grotte. Petite anecdote rigolote, le Prince de Monaco porte également le titre de Comte de Ferrette ! Ca en jète non ?

Munissez-vous de bonnes chaussures, une gourde avec de l’eau, de bâtons car sa grimpe un peu, faîtes un tour à l’office du tourisme qui se trouve au pied du château pour avoir plus de renseignements sur le coin et pourquoi pas  participer au jeu de pistes qui mène à la grotte de manière ludique.

C’est parti ? 

Garer sur le petit parking en haut du village, au démarrage du sentier et laissez-vous guider par les indications. Il vous faudra à peine 10 minutes pour vous rendre aux ruines du château fort médival. Par contre, pour vous rendre jusqu’à la Grotte des Nains c’est environ 3 kms à parcourir en forêt mais sur des chemins stabilisés. La ballade est vraiment très agréable et l’émerveillement à l’arrivée est au RDV. Avant de vous laissez découvrir les photos d’une partie de mon enfance, je me dois de vous faire partager la légende qui m’a bercée. 

« Il y a bien des siècles, un petit peuple de nains habitait là, dans la grotte. Ils vivaient en couple jouissaient d’une éternelle jeunesse. Tous ceux qui avaient réussi à les voir vantaient l’agrément de leur personne et surtout l’éclat particulier de leurs yeux, luisants comme les étoiles. Il leur plaisait parfois de sortir de leur solitude et de fréquenter les villageois. Au moment des foins et de la moisson, les nains venaient aider les villageois : quand ils passaient le seuil de la maison, c’était toujours fête ; ils étaient généreux, joyeux et travailleurs ! Tout le monde les aimaient mais un mystère planait : leurs pieds ! Qu’ils cachaient toujours. 

Quelques jeunes filles ne résistèrent pas à la tentation de savoir comment ces pieds étaient faits. Un jour, elles montèrent à la grotte ; elles répandirent à l’entrée du sable fin. « Quand les nains, pensaient-elles, iront faire leur promenade matinale, il faudra bien que leurs pieds laissent des traces sur le sable ; nous finirons bien par savoir. » Et elles se cachèrent dans les taillis pour observer. Au petit matin, les jeunes filles découvrirent que les nains avaient laissé sur le sable des traces de pieds de chèvres.

Cela les fit rire si fort que les nains les entendirent ; en se retournant ils comprirent la trahison. Depuis ce jour-là, ils ne se sont plus jamais montrés… » 

Chateau de Ferrette

Chateau de Ferrette

Chateau de Ferrette

Chateau de Ferrette

Chateau de Ferrette

Chateau de Ferrette

Chateau de Ferrette

Chateau de Ferrette

Grotte des Nains

Grotte des Nains

Grotte des Nains


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Schuldi 2559 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines