Magazine Environnement

219 millions d’étoiles relevées dans une portion de la Voie lactée

Publié le 22 septembre 2014 par Pyxmalion @pyxmalion
219 millions d'étoiles

Dans cette portion de la Voie lactée (notre galaxie vue de l’intérieur), le sondage recense dans l’infrarouge 219 millions d’étoiles – cliquez pour agrandir (3,2 Mo)

Dans un sondage d’une petite partie de la moitié nord de la Voie lactée, des astronomes ont relevé quelque 219 millions d’étoiles, jusqu’à la magnitude 20 !

Il n’est pas si loin le temps où l’on dessinait des constellations dans le ciel, apprenait à se repérer sous la voûte étoilée pour se frayer un chemin sur les océans, à travers les déserts ou les grandes routes commerciales… Plus tard, des savants explorateurs scrutaient et fouillaient toutes les régions du ciel, l’arpenter du nord au sud et aimaient à s’égarer dans les méandres de la Voie lactée.

Il n’y a pas très longtemps, on réalisa que cette arche sublime peuplée de milliards d’étoiles et où se cache une multitude de trésors n’est autre qu’une galaxie spirale de quelque 100 000 années-lumière de diamètre, vu de l’intérieur. La galaxie d’Andromède (longtemps désignée « nébuleuse d’Andromède ») n’est autre qu’une grande voisine, à 2,5 millions d’années-lumière. Une galaxie parmi des centaines de milliards d’autres…

Désormais, à dessein de mieux appréhender la structure et la distribution de la matière, nous scrutons le lait maternel répandu dans le ciel (cf le mythe grec d’Héraclés tétant le sein d’Héra pour obtenir l’immortalité…). Pour cela, une équipe d’astronomes emmenée par Geert Barentsen (University of Hertfordshire) a rassemblé les données et cartes collectées durant dix ans avec le télescope Isaac Newton (INT) de 2,5 m de diamètre installé à La Palma aux Canaries. Dans leur étude publiée dans la revue Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, les chercheurs font état de 219 millions d’étoiles résolues individuellement au sein d’une partie (une branche) de la Voie Lactée. Les recherches vont jusqu’à la magnitude 20, nous dévoilant ainsi des astres un million de fois plus faible que ceux que l’on peut distinguer d’ordinaire, à l’œil nu !

Le catalogue IPHAS DR2 est mis gratuitement à la disposition de tous les chercheurs de la planète. Le sondage d’une partie du plan galactique en direction du Cygne (entre la longitude 50° et 90°) été réalisé dans les longueurs d’onde infrarouge et H alpha permettant ainsi de mettre en relief les nuages de formation d’étoiles et pénétrer les régions les plus sombres où sont massées de grandes quantités de poussières cosmiques.

Téléchargez l’image ci-dessus en très haute résolution ici.

En vidéo : panorama de la Voie lactée observée dans l’infrarouge par le télescope spatial Spitzer.

Crédit photo : Hywel Farnhill/University of Hertfordshire/Nick Risinger.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pyxmalion 21673 partages Voir son profil
Voir son blog