Magazine Info Locale

Vals Aunis (Smictom) La réduction des déchets pourrait créer 80 emplois

Publié le 23 septembre 2014 par Blanchemanche
#Transitionénergétique
La réduction des déchets pourrait créer 80 emplois
Le Smictom s’engage dans un nouveau plan de réduction des déchets.© PHOTO
PHOTO ARMAND BERTHOMÉ
Les élus du Syndicat mixte intercommunal de collecte et de traitement des ordures ménagères (Smictom) Vals Aunis, réunis en comité syndical mercredi soir, ont voté en faveur de la candidature à l'appel à projet « Territoire zéro gaspillage, zéro déchet ». L'engagement est donc officiel.Fort de ses résultats, le Smictom poursuit son action de réduction des déchets initialisée depuis plusieurs mandatures. « Nous sommes passés de 242 kilos par habitant et par an en 2009 à 196 kilos par habitant et par an aujourd'hui », rappelait Jeran Gorioux, le président. Ceci grâce aux actions mises en place depuis 2008 telles que le compostage individuel, le tri, nouvelles filières ouvertes en déchetterie (amiante, meubles polystyrène, textile…), le broyage des végétaux…20 collectivités choisiesEn postulant au projet « Territoire zéro gaspillage, zéro déchet » 2014-2020, le Smictom entend aller encore plus loin. « C'est un engagement politique fort, affirme Jean Gorioux, pour renforcer encore la réduction des déchets avec l'objectif d'atteindre les 165 kg par an et par habitant, pour transformer les déchets en outil de développement économique. Notre volonté est de faire un territoire exemplaire en termes de réduction des déchets et de recyclage. »Pour y parvenir, plusieurs actions sont envisagées : la mise en place de nouvelles filières, atteindre les 100 % de foyers équipés en composteurs, ou développer le tri des déchets hors domicile. Le Smictom entend ainsi encourager le tri et faire des déchets une véritable activité économique locale, en régénérant les plastiques, en reconditionnant des palettes, en implantant un centre de tri du textile, un centre de valorisation des huiles végétales, une unité de combustible solide…« C'est la création de 80 emplois qui est visée. Voilà le sens et les ambitions de cette candidature auprès de l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) qui doit être déposé le 26 septembre. » Le résultat sera connu le 19 décembre, sachant que seules 20 collectivités seront retenues au niveau national.« Et dans le cas contraire ? », a interrogé un membre de l'assistance. « Notre territoire a toujours été force de propositions depuis trois mandats. Nous continuerons dans cette mouvance d'action, concluait Jean Gorioux, mais sans subvention. »
Publié le 23/09/2014

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Blanchemanche 29324 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog