Magazine Internet

Facebook, pour quoi faire ?

Publié le 23 septembre 2014 par Loeilaucarre @loeilaucarre

Avec ses 28 millions d’utilisateurs, Facebook est LE réseau social le plus utilisé en France. Pour autant, on vous recommande de ne pas vous jeter sur la première page Facebook venue.

Facebook, réseau social incontournable ?
En envisageant d’investir les réseaux sociaux, quelle entreprise ne s’est pas dit (ni une ni deux) : « il me faut une page Facebook ! » ? D’expérience, on peut vous dire qu’il s’agit de la grande majorité de ces projets de communication sur les réseaux sociaux. Et pourtant…

La (courte) histoire de Facebook

Facebook est à l’origine un réseau social créé par un étudiant pour des étudiants. Réservé aux élèves d’Harvard d’abord, Facebook s’est ouvert progressivement à d’autres universités américaines puis au monde entier.

Pourquoi vous raconter ça ? Parce que l’histoire du réseau conditionne aussi les usages de ses utilisateurs (et par conséquent ce que pourra y faire une entreprise). En d’autres mots, Facebook est un réseau social personnel, versus réseau social professionnel : ses utilisateurs se rendent essentiellement sur Facebook pour garder contact avec leurs amis et leurs familles, se divertir et partager leur quotidien.

Par conséquent, Facebook n’est a priori pas le bon endroit pour publier des informations techniques et très sérieuses (« nouvelle règlementation pour la pose des fenêtres en aluminium ! ») ou pour attirer et séduire d’autres entreprises en BtoB (qui sont peut être sur Facebook elles aussi, mais pour communiquer en BtoC).

Pour autant, ce réseau peut se révéler très efficace si on souhaite toucher directement des internautes-consommateurs. Par exemple pour rajeunir les consommateurs d’un biscuit, ou pour lancer un service à destination des e-shoppeuses de 20-30 ans. Mais Facebook n’est pas réservé aux jeunes, même s’ils sont (pour le moment) plus nombreux : il suffit d’étudier leurs usages pour trouver LE moyen d’entrer en contact avec eux.

Mais alors, je fais quoi de ma page Facebook ?

Si vous avez déjà créé votre page Facebook, pas de panique. La première règle étant de se poser les bonnes questions pour savoir si votre page vous servira effectivement dans votre stratégie de communication. En attendant, je vous recommande de dépublier votre page, ce qui vous permet de la conserver sans pour autant laisser en ligne un espace qui peut nuire à votre image.

Les deux premières questions à se poser sont :

  • Pourquoi ? Quel est l’objectif que je souhaite atteindre en animant cette page ? Sachant qu’obtenir x fans n’est pas un objectif en soi, mais plutôt un moyen pour développer ma marque employeur et attirer de nouveaux talents, développer et assoir ma notoriété en tant que produit ou service…
  • Pour qui ? Qui souhaitez-vous toucher ? Des jeunes ou des moins jeunes ? Des femmes ? Des urbains ? Bref, définir le profil de votre coeur de cible est indispensable : nous seulement vous trouverez le réseau social le plus adapté pour les rencontrer (donc Facebook.. ou pas) mais le ton pile-poil adapté pour faire mouche.

Il faudra ensuite déterminer qui animera vos réseaux sociaux et définir votre charte éditoriale dont Stéphanie, notre rédactrice web chevronnée, nous parlait déjà sur ce blog. Vous saurez enfin quel type de contenu publier et quand pour susciter des interactions avec vos abonnés/fans, les fidéliser et attirer de nouveaux abonnés/fans.

Le risque le cas échéant ? Naviguer à vue. Difficile de savoir si les ressources que vous mobilisez (pas seulement financières, mais aussi humaines) sont utilisées à bon escient… ou pas du tout !

En somme, il faut y aller step by step (étape par étape) comme le disaient les NKOTB de ma douce adolescence.


Parce que tout n’est pas noir ou blanc…

Bien sûr, rien n’est gravé dans le marbre : on peut considérer que Facebook est un outil de communication BtoC et surtout pas BtoB, mais parfois l’exception confirme la règle. Il est donc essentiel de toujours se poser la question du projet (pourquoi) et de la cible (pour qui) pour choisir d’y aller ou pas sur tel ou tel outil.

On peut par exemple miser sur deux tendances à venir sur ce réseau :

  • Facebook, comme tous ses copains réseaux sociaux (et notamment Google+) souhaitent devenir des médias sociaux d’information à part entière, et plus seulement des réseaux où les LoL Cats sont rois.
  • Les entreprises représentent une importante source de revenus pour le réseau social, notamment au travers des publicités. On imagine bien que le modèle économique de Facebook tendra à offrir de plus en plus de services aux entreprises souhaitant communiquer et être visibles sur le réseau.

Bref, s’il n’y avait qu’une chose à retenir de ce billet ce serait : une page Facebook, pourquoi pas, mais surtout pour quoi faire ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Loeilaucarre 963 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine