Magazine France

Ludovine de la Roschère découvre la démocratie… et s’étrangle.

Publié le 23 septembre 2014 par Gédécé @lesechogaucho

imagesMauvais jour pour les réacs de la manif pour tous. Deux décisions, l’une judiciaire  en France et l’autre, politique, en Espagne, ont de quoi faire péter les plombs aux cathos intégristes des deux côtés de la frontière. Moi, je trouve ça bien, qu’en Espagne le gouvernement ait renoncé à  son projet de criminalisation de l’avortement, et qu’en France, la Cour de cassation ait fait son boulot en son âme et conscience :

La Cour de cassation a estimé, ce mardi, que le recours à la procréation médicalement assistée "ne fait pas obstacle" à ce que l’épouse d’une mère puisse adopter son enfant.

Voilà qui ne fait qu’entériner l’évolution des mœurs contre lesquelles seuls des illuminés comme  Ludovine de la Roschère, née Ludovine Mégret d’Étigny de Sérilly, se battent bec et ongles pour des raisons qui relèvent d’un sectarisme idéologique (religieux ?) assez évident… Ce fut d’ailleurs un plaisir de l’entendre sur France Info en voiture se montrer aussi … Oui, j’ose le mot, qui colle si bien à la réalité de ce que j’ai entendu : hystérique… Sa seule réaction, si délirante,  suffit à se dire que finalement, le monde avance. Et que le changement, sur ce point là au moins, c’est bien maintenant. Et que nous aussi, on aime les enfants, quelle que soit notre orientation sexuelle, n’en déplaise à ces gens là. Et pas pour les manger.

Voilà qui tombe à pic le jour même où ce faux tendre de Wauquiez déclare la guerre aux LGBT… et à l’auteur de l’une des rares avancées sociales de ce gouvernement. Qui a dit que la gauche était morte ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gédécé 134047 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte