Magazine Voyages

Le Voyage, une autothérapie !

Publié le 30 septembre 2014 par Schuldi @schuldisworld

Cambodge; preahvihear;

Partir c’est guérir un peu, j’en suis convaincu. Car si les vacances font du bien, le voyage encore plus mais pas uniquement en raison du soleil et du farniente. Se déplacer physiquement dans l’espace permets de se retrouver… Il y a tout juste un an (le 2 octobre précisément), je m’envolais avec mon amoureux pour 8 mois autour du monde. Un voyage que je voulais réaliser depuis la sortie de mon école de commerce il y a quelques années.

Un rêve qui prenait forme et surtout qui allait changer ma vie, mais ça je ne le savais pas encore ! 

Je me suis rendue compte, au delà des discours de retour « traditionnels », j’avais d’ailleurs écris un article, il y a quelques semaines sur le sujet « Voyage longue durée, le blues du retour?«  (d’ailleurs, je viens de me rendre compte que je n’avais pas répondu à tous les commentaires sur cet article, je le ferai vite). Cette fois, je souhaiterai aborder une autre facette de cette expérience, l’autothérapie. Car partir, perdre ses repères, être l’étranger, bouger, découvrir, permet d’apprendre à se connaitre en profondeur, d’être face a ces défauts, mais aussi de voir ses qualités et de faire des choses que l’on ne pensait pas être capable. 

Nous avons en permanence la tête dans le guidon, nous sommes englués dans nos habitudes et notre train-train, selon la psychologue Chantal Rialland, « Le voyage est un vrai big-bang à échelle humaine« . Et selon Thierry Thaon, « le risque avec la sédentarité est d’endormir nos sens et nos émotions. Nous ne sommes plus en état d’alerte« . 

Le voyage est un réveil sensoriel. Que je vous conseil à tous, peut importe la durée mais choisissez une destination qui vous bouscule, pour sortir de vos codes habituels. Vous verrez, ça fait peur mais c’est magique. 

› Sortir des cases, ôter les étiquettes ! 

Dans notre quotidien, ne sommes-nous pas « prisonnier » du regarde des autres ? Notamment des personnes qui nous connaissent, notre famille, nos amis, nos voisins, nos collègues… ils nous enferment dans une certaine image. Comme nous le faisons avec eux finalement. Alors le voyage vient changer quoi ? Il permet d’explorer des lieux nouveaux tout en explorant les possibles nous ! Un peu comme faire des séances de psychothérapie. On est plus libre d’être qui nous sommes réellement, sans avoir peur du regard des autres, car finalement personne ne nous connais en voyage. Attention, il ne s’agit pas de tromper ou de devenir une autre personne, juste d’affirmer des traits de personnalité enfuit en soi. 

« On dit que l’on fait un voyage… en réalité c’est lui qui nous transforme et nous crée! »

› Sortir de sa zone de confort ! 

J’ai souvent lu que le voyage permettait aux personnes de se ressourcer mais je crois que c’est l’inverse, il nous déstabilise, nous bouscule. C’est au retour que l’on se ressource au sein de nos proches. Quand je parle de voyage, ce n’est pas Barcelone ou encore Berlin, mais bien de pays comme avec des codes bien différents des nôtres. Au départ, j’avais un pincement au coeur, me demandant ce qui allait m’attendre, surtout en Inde. Et puis finalement, je me suis rapidement faite à leur us et coutumes. Le fait que tout soit différent, m’a permise de voir à quel point je suis tolérante, adaptable et patiente ! Autant de qualité que je ne pensais pas forcément avoir, au contraire d’ailleurs ! Depuis mon retour, j’ai changé et j’essaie de garder mes découvertes vivantes dans mon quotidien. Et préserver la vision du monde que j’ai acquise en voyage, c’est pas si simple car on retombe vite dans nos anciens codes. 

› Réinventer une relation

Partir avec mon amoureux a été pour nous, une révélation. C’est un peu l’épreuve du feu que de rester 8 mois, 7jours/7 et 24heures/24 avec la personne qu’on aime. Se retrouver dans des avions puis dans des trains vers des destinations inconnues resserrent de suite les liens. Nous vivions les mêmes choses au même moment.

Car je pensais le connaitre, mais je me trompais, je l’ai redécouvert dans ce voyage pour mon plus grand plaisir ! Car nous étions ici, sur le même type de relation, alors qu’en voyage tout nos repères ont changé et d’autres paramètres sont rentrés en ligne de compte, comme la sécurité par exemple ! Tout ça nous a donné un nouveau visage de l’autre. Pour nous, c’est gagnant, car nous sommes toujours ensemble et nous avons d’ailleurs un nouveau projet que je vous annonce dans quelques lignes. Partir avec un ou une amie, avec un membre de sa famille ou son amoureux, permet de relancer une relation, de se tester mais surtout de se redécouvrir, alors évidement ça passe ou ça casse. 

Attention, le voyage n’est pas l’errance, ni la fuite, ni la réponse à toutes les questions de que l’on se pose. Mais il peut être la voie pour trouver les réponses, en tout cas il l’a été pour moi. Il a fallu depuis que l’on reprenne le cours de nos vies, mais nous avons évolué, grandit, progressé. Je m’apprécie, je m’assume et je me comprends mieux ! Bien sur à peine rentrée, j’ai repris mes habitudes bien que de manière différente, avec un autre regard. Ce voyage m’a permis d’exister, plus intensément ! 

1 an après, quel projet ? 

Nous y voila, un an après notre départ et 4 mois après notre retour en métropole, quels sont mes projets ? Je devrait plutôt dire, quels sont nos projets ! J’en avais parlé dans mon article de retour (ici), je suis à la recherche d’un nouveau challenge professionnel, qui ne venait pas à moi, j’avais des pistes mais rien ne s’est concrétisé. Mon amoureux a eu une désillusion professionnelle. L’envie de découvrir le monde était encore bien présente. Est-ce que nous restions ici, trouvé 2 nouveaux jobs, acheté une maison, faire des enfants et se marier ? Un peu la vie rêvée stable que beaucoup souhaitent (moi aussi d’ailleurs). Et puis les amis, suivent cette route, on les regarde avec beaucoup de tendresse, je suis heureuse pour eux de les voir s’épanouir dans leurs choix, mais moi ? Ai-je envie de tout ça ?

Grosse discussion avec mon homme et grosse décision : L’expatriation ! Nous partons en début d’année prochaine, vivre une nouvelle expérience, qui nous stimule, qui nous passionne. Un choix que l’on fait à deux et avec lequel nous sommes heureux et épanouis. Même s’il n’est pas simple car on va laisser beaucoup ici. 

Je ne vous en dit pas plus, car je souhaite vous écrire un article entier sur le sujet et vous dévoiler notre destination. 

N’oubliez pas les Golden Blogs Awards : VOTEZ POUR MOI

inde; hampi

inde; hampi

Laos; 4000iles;

Voyage; népal; asie;


Retour à La Une de Logo Paperblog

LES COMMENTAIRES (1)

Par Emile Dufoin
posté le 03 octobre à 15:43
Signaler un abus

Souvent les femmes suivent les errants, un temps.

A propos de l’auteur


Schuldi 2559 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine