Magazine Conso

Visite de la maison de vacances "happy chic" de Jonathan Adler

Par Espaces à Rêver @themuriellel

Visite de la maison de vacances “happy chic” de Jonathan Adler

Avec cet été indien, vous prolongerez bien un peu l’esprit vacances ? Cette semaine, je vous emmène visiter la maison de vacances du designer, décorateur, et céramiste, bref du prolifique et sympathique Jonathan Adler. On aime ou on aime pas son style chic, joyeux et sophistiqué, mais il est impossible de rester indifférent à toutes ces couleurs et à la joie de vivre qui s’en dégage. Son style représente un certain art de vivre américain, entre New York et Palm Springs. La maison se trouve sur l’île de Shelter Island, non loin de New York. Jonathan Adler, et son mari, Simon Doonan, directeur artistique du grand magasin Barnes New York, et leur feu chien Liberace (qui vient de décéder !) aiment les couleurs, chez eux, et aussi sur eux ! J’aime toute l’énergie qu’ils dégagent et leur « happiness » (voir leur garde-robe ici). La maison a été construite dans le plus pur style moderniste (entendre « mid-century »), si cher à ce couple célèbre et puissant du design américain. « Le rêve californien sur la côte Est  » comme le dit Jonathan Adler !

Visite de la maison de vacances

Réalisée par le cabinet d’architecture Gray Organschi basé dans le Connecticut, cette maison est un véritable hommage au modernisme des années 50, dont Palm Springs fut la vitrine et le terrain d’expression de nombreux architectes à cette époque. Lignes géométriques, intérieur ouvert vers l’extérieur, la maison possède un beau bassin de nage… face à la mer. A droite, un salon d’extérieur coloré a été aménagé pour profiter des soirées au clair de lune… 

Visite de la maison de vacances

Même si sa décoration est haute en couleur et exubérante, la maison est protégée des regards extérieurs et reste intimiste du fait qu’elle est entourée d’arbres. Avant de la faire construire, le couple venait déjà passer ses vacances et du bon temps sur Shelter Island… Mais un jour, ils ont décidé de se lancer dans ce projet pour réaliser une maison correspondant à leurs goûts et à leur personnalité, comme le montre ce petit salon d’extérieur aux couleurs chaudes. « Nous voulions une maison chaleureuse, rustique et moderniste. Elle a un peu d’influence de la Californie, un peu du Japon et un peu de Scandinavie » explique le couple. 

Visite de la maison de vacances

La maison, qui ne possède aucun étage, fait plus de 250 m2 et ne comprend pas moins de 4 chambres, une piscine, ainsi que plusieurs petites terrasses protégées et ouvertes sur l’extérieur, comme ici sur cette photo. Chaque jour, le soleil se lève sur leur maison qui est exposée plein est… pour le plus grand plaisir de ses propriétaires très solaires ! Au programme : balade à vélo, sur la plage, et stand-up paddle ! 

Visite de la maison de vacances
 

Vue sur une partie du jardin où l’influence du paysagisme japonais est flagrante.

Visite de la maison de vacances

On pénètre à l’intérieur dans cette grande pièce à vivre décorée en partie avec tout le mobilier et les accessoires designés par Jonathan Adler… A l’intérieur aussi les tons sont chauds avec beaucoup de jaune et de orange, et des touches de doré pour parfaire le style « happy chic ». La cuisine est ouverte sur cette grande pièce et un espace repas a été aménagé derrière ce petit mur magnifiquement décoré. Les chaises ont été recouvertes de tissus bleu et blanc provenant de chez Lee Jofa. Ci et là, quelques touches de bleu viennent évoquer la mer toute proche… De même, on sait que le mix couleurs chaudes et froides fonctionne à merveille ! On note au sol un tapis marocain, et la grande collection de poteries et céramiques disposées sur une étagère-cimaise sur le mur du fond, côté cuisine. On aime le contraste du bois sur les menuiseries et le plafond avec le sol en pierre grise. Bref, une palette de couleur et une inspiration allant des années 50 aux années 70, tout comme les créations du designer que l’on trouve dans l’une de ses 26 boutiques et sur internet ! Mais les luminaires jaunes ont été trouvés en chinant à Paris !

Visite de la maison de vacances
    
Visite de la maison de vacances

A gauche : un petit salon cosy pour prendre un cocktail ou s’adonner à la lecture… La belle bibliothèque de bois regorge de livres et d’objets de décoration qui animent littéralement l’espace. Au sol, un tapis gris, orange et beige vient rappeler les couleurs de la maison, les formes géométriques se mêlent aux autres plus rondes et plus années 60/70.

A droite : au mur des carreaux en céramique blanc (que l’on retrouvé également dans un salon extérieur) viennent délimiter un autre petit salon où se trouve de magnifiques fauteuils vintage de Warren Platner retapissés de tissus vert et bleu turquoise de chez Kravet… De là, la vue est magnifique sur la nature et la mer…

Visite de la maison de vacances

Zoom sur ce même espace salon, avec en son centre la table Ravello dont le plateau est en céramique bleu… évoquant l’Océan. On remarque les différents niveaux à gauche qui constituent ce grand espace ouvert vers l’extérieur grâce à ces immenses baies vitrées… Des grands pots colorés sont installés dans l’espace pour faire rentrer la nature dans la maison. Au mur, un tableau de Jean-Pierre Clément, et des carreaux en céramique réalisés par Jonathan Adler, qui s’est inspiré du travail de l’artiste Eva Hesse pour les imaginer. La suspension provient de la boutique Rewire à Los Angeles, spécialisée dans de très belles pièces vintage.

Visite de la maison de vacances

Belle vue d’ensemble sur ce grand espace composé en fait de plusieurs petits salons, idéal pour s’isoler et changer d’ambiance sans changer d’espace ! La cheminée centrale avec son cône rassemble le tout en son centre… Chaque espace est délimité par un immense tapis et l’ambiance générale est décontractée et cosy. « Nous voulions utiliser des matériaux entièrement naturels« , explique Jonathan Adler. « Les plafonds sont par exemple en bois de cèdre« . L’artisanat, notamment de Californie, est très présent dans la maison.

Visite de la maison de vacances

Autre vue de l’espace avec un mur-sculpture en céramique qui sépare le coin salon du couloir menant à d’autre espaces. L’espace cuisine et repas donne sur un patio intérieur… Tout est baigné de lumière qui se reflète et se magnifie sur le mobilier jaune et doré. Un décor chargé, qui peut rebuter certains (pas moi !). Sur cette photo, on distingue bien le canapé créé sur mesure qui repose sur la dalle supérieur de l’espace ! Très ingénieux ! 

Visite de la maison de vacances

Zoom sur la cuisine et l’espace repas qui peut acceuillir 8 personnes, voire 10. L’îlot central est magnifiquement décoré de motifs d’oiseaux stylisés, la vaiselle et les céramiques blanche, beige et de couleur ressortent sur le très beau mur en céramique noir… Les suspensions jaune tournesol sont comme des soleils au-dessus de la table en bois et au piètement reflétant les chaises. Dehors, on devine l’une des nombreuses petites terrasses de la maison… Pour Jonathan Adler, il n’y a pas de règles en décoration, il faut essayer et expérimenter !

Visite de la maison de vacances
   
Visite de la maison de vacances

A gauche : depuis la cuisine, on accède à d’autres pièces de la maison, sûrement la partie nuit. La cimaise de la cuisine se prolonge au-dessus de l’encadrement de cette ouverture…
A droite : un rocking-chair vintage en rotin et métal recouvert d’une belle peau de mouton, et à côté, une intrigante sculpture géante qui est en fait constituée de plusieurs macramés, représentant une chouette. Une réalisation de l’artiste Andy Harman en toile de jute, fibre de bambou et chêne (10 exemplaires).

Visite de la maison de vacances

Les murs des chambres, comme celle-ci, ont été recouverts d’un tissu d’un ton très naturel, ce qui rend l’atmosphère plus calme et cosy. Ce fauteuil et repose-pied n’est autre que le modèle Whithaker, designé par Jonathan Adler, au look « futuriste mais nostalgique. C’est un peu comme si Star Trek rencontre Palm Springs » ! Les rideaux, en toile de jute, sont dans les mêmes tons que le mur, laissent passer la lumière très présente. Jonathan Adler le conseille : « Utilisez les chaises ou fauteuils comme des sculptures et brouillez la ligne entre le mobilier et l’art. Cette chaise peut être inconfortable, mais elle fait une super installation artisitique ! ».

Visite de la maison de vacances

Cette chambre n’est autre que celle du couple ! « Le noir et le orange, ce n’est pas que pour Halloween ! C’est audacieux mais jamais criard » affirme Jonathan ! Au mur, on retrouve des carreaux de céramique (ce qui est peu commun dans une chambre) noire, et les luminaires au-dessus des chevets ressortent d’autant plus. Au-dessus de la tête de lit, une sculpture en plume orange vient apporter un grain de folie à la chambre. Les tapis recouvrent entièrement le sol. Ici aussi, les rideaux sont en toile de jute, et les tringles sont toutes fines, ce qui les rend très aériens.

Visite de la maison de vacances
    
Visite de la maison de vacances

A gauche : la salle de bain chic et sobre, dans laquelle on retrouve les même carreaux de céramique que dans la chambre du couple, et une suspension vintage vient adoucir le tout

A droite : une des 3 autres chambres de la maison, petite mais cosy, toujours dans des tons orange et noir. Originale, la tête de lit est constitué d’un gros coussin-oreiller, accrochés à une tringle qui fait office de garde-fou de la petite bibliothèque créée sur le caisson derrière le lit. 

Visite de la maison de vacances

Le jardin devant la maison garde un esprit sauvage, comme la côté, bien loin de la sophistication de l’intérieur de la maison, créant un vrai constraste intérieur-extérieur…

Visite de la maison de vacances
  
Visite de la maison de vacances

Le fait que cette maison ne ressemble justement pas à une maison de vacances incite le couple à y vivre au-delà des vacances, même en hiver. Elle est loin des clichés des maisons de bord de mer !

Visite de la maison de vacances

L’architecte Lisa Gray explique : « Ils voulaient un très grand espace ouvert pour le salon, mais ils voulaient aussi garder l’idée de changer de niveau (la maison est de plain-pied), à l’intérieur de la maison. Lorsque les visiteurs arrivent, ils descendent vers une cour, et quand ils pénètrent dans la maison, ils descendent encore une marche pour arriver dans le salon. Ces changements de niveaux discrets rendent le passage vers l’intérieur et l’extérieur vraiment intime ».

Visite de la maison de vacances

Le couple devant sa maison sur laquelle se reflète la mer et les arbres… Un vrai paradis sur terre !

Visite de la maison de vacances

Mais aussi :

A lire : un interview intéressant pour mieux connaître Jonathan Adler mais aussi Simon, son mari !

Si vous aimez l’univers de Jonathan Adler, alors vous aimerez son immense duplex à New York dont vous trouverez 2 photos ci-dessous… Et plus d’image ici sur le célèbre site de The Selby… Vous y verrez notamment Jonathan en train de réaliser une céramique, comme quoi il n’a pas perdu la main et reste toujours passionné, même avec sa célébrité ! Cliquez ici pour d’autres reportages de l’appartement de New York.

Jonathan Adler est également un décorateur reconnu, il a notamment décoré entièrement l’hôtel Parker à Palm Springs. Sur le site de sa marque, vous pouvez également découvrir toutes ses réalisations pour des particuliers ou des professionnels.

En images quelques photos sur mon blog de la nouvelle collection d’objet et de mobilier de Jonathan Adler repérée au dernier salon Maison & Objet.

Le site des boutiques de Jonathan Adler : à quand une boutique à Paris ? Et ici le catalogue à feuilleter de la collection automne-hiver 2014/2015.

Visite de la maison de vacances

Photo du duplex à New York de Jonathan Adler et Simon : très happy chic non ?

Visite de la maison de vacances

Autre vue du duplex

Sources : AD USA et Dwell

Photos de Joshua McHugh pour le magazine AD USA

Photo by: Floto + Warner

Ci-dessous les publications de Jonathan Adler pour vous donner de l’inspiration, livres à shopper ici sur Amazon !

Visite de la maison de vacances
  
Visite de la maison de vacances
   
Visite de la maison de vacances

Publié à 12:21 Permalien ∞ Tags: années 50 années 60 années 70 Barne californie céramique designer Hôtel Parker Palm Springs jonathan adler Kravet Lee Jofa mid-century new york Palm Spring postmodernisme postmoderniste potterie Ravello cocktail table Rewire Shelter Island Simon Doonan vacances vintage Visite Warren Platner

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Espaces à Rêver 983 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte