Magazine Asie

Hong kong et l'évolution de son taux de natalité

Publié le 02 octobre 2014 par Recrrr

Les naissances à Hong Kong


Parce que la fertilité d'une femme et la fréquence de ses rapports sexuels sont indissociablement liées, l'association de Hong Kong spécialisée dans la prévision et le recensement familiale a publié une étude qui démontre qu’une faibleévolution de la communication additionnée à une augmentation des pulsions sexuelles peuvent entrainer une croissance des natalités.
HONG KONG ET L'ÉVOLUTION DE SON TAUX DE NATALITÉ

Le taux de natalité de Hong Kong a diminué lentement passant de 1933 naissances pour 1000 femmes sélectionnés en 1981 à 1 285 naissances en 2012, sans aucun signe d'une éventuelle reprise.


L'association a interrogé 2100 femmes chinoises ethniques âgées de 21 à 40 ans et a constaté que six sur dix d’entre elles avaient au moins un «problème sexuel». Sur ce nombre, 400 femmes avaient des problèmes dès l'éveil ou d’absence de désir sexuel, ensuite environ 500 affirment ne pas avoir connu l'orgasme et enfin 430 femmes ont éprouvé de la douleur et de l’inconfort pendant leur rapports sexuels.
Dr Lo Seen-Tsing, directeur de la « Family Planning Association », croit que bon nombre de ces problèmes sont des facteurs significatifs additionnés au manque de communication dans le couple, ces facteurs découragent les femmes à avoir de nouvelles envies sexuelles. Comme le sujet du désir sexuel chez la femme est un sujet tabou en Chine, de nombreuses femmes ne se sentent pas à l'aise avec leurs partenaires. Le docteur dit ensuite, «Les femmes parlent rarement de sexe, elles ne décrivent pas le fait de ne pas avoir de désir comme un problème car elles ne sont pas censés en éprouver. » 
L'avis de l'association concernant le faible taux de natalité à Hong Kong se traduit par des nouvelles attentes de la société actuelle. Mais bon,  appelons tout cela ​​« les problèmes de dame" qui un jour seront traiter. Les résultats de ce sondage ressemblent fortement à une étude récente ciblée sur le Japon démontrant un faible taux de natalité dû à une évolution des mentalités, mais ces hypothèses attendent d’être vérifiées. Heureusement, le Dr Lo est confiante, les femmes sont plus ouvertes qu'elles ne l'étaient il y a dix ans, même si elles ont encore un long chemin à parcourir pour être toutes épanouie sexuellement parlant.
Mais si le problème est causé par une faible libido des femmes, comme l'étude l'indique, ou l'impossibilité d'élever un enfant dans une zone polluée et chère il est grand temps que les couples de Hong Kong recommencent à avoir de nouvelles pratiques sexuelles sinon le taux de natalité continuera à chuter et la population sera de plus en plus vieillissante.
Tiré de Shanghaiist [Image via Credit: Silvia Sala]
Écrit par - Groupe 8 Complus agence de pub à Shanghai -
Amour Chine, Le blog qui vous fait partager sa passion pour la Chine

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Recrrr 4125 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte