Magazine Brico

Je suis une maman… ordinaire…

Par Chocodeline

Je suis une maman ordinaire… Une maman banale… Une maman normale… Pour moi être maman n’est pas une mission, encore moins un sacerdoce, c’est juste la vie.

Avoir un enfant ça vous change la vie c’est vrai. Ou plutôt, ça vous change les habitudes de vie. On s’organise différemment, on se rythme autrement mais ça ne change pas forcément votre mode de vie. En effet, un enfant n’empêche pas de voyager. Un enfant ne vous empêche pas de faire telle ou telle activité. Un enfant n’est pas une excuse non plus… Bref on ferme la parenthèse, je dévie du sujet.

Je disais donc, je suis une maman ordinaire… Je ne recherche pas du tout à être la mère parfaite. Je me pose parfois des questions quant à l’éducation, le futur de Mini Chou mais j’avoue c’est rare et on ne s’en porte pas plus mal.

Si comme moi vous furetez à droite à gauche sur les blogs de mamans, les comptes instagram et que comme moi vous vous sentez parfois oppressé(e) par la parfaititude apparente (car je le pense ce n’est qu’une façade) de certaines mamans, ce billet est pour vous ! Attention mesdames (et messieurs!) moment défouloir, moment confession intime, moment "je suis parfois une mère indigne".

Voici toutes ces choses absolument, complétement, inacceptables aux yeux de ce que j’appelle parfois le "Gang des Mères Parfaites" et qui ne me font même pas culpabiliser (vilaine mère que je suis ;) ):

SONY DSC

- Je ne fais pas à manger bio à mon fils. A personne en fait. Je lui fais parfois même pas à manger, c’est Môsieur Blédina qui cuisine pour moi. Il est sympa Monsieur Blédina ;
– Quand je veux avoir la paix, je le mets devant Bumba ou Peppa Pig avec un bol de céréales, silence assuré et môman soulagée ;
– Comme ça me saoule de devoir tout nettoyer après lui avoir laissé mangé sa compote ou son yaourt tout seul, je ne lui donne que des petites gourdes, pas de gâchis (de yaourts ET de lingettes!) ;
– Je ne lis pas d’histoire le soir. On lit des livres mais pas avant de se coucher. Le rituel du soir doit durer 27 secondes câlins et bisous inclus ;
– En voiture je lui mets l’iPad. Nan mais si on peut même plus avoir un peu de calme en bagnole !
– Je ne me suis pas tellement posée de questions au moment du choix de l’école de Mini Chou (Montessori, Steiner, Frenet, c’est qui ? Rien à voir avec les One D j’imagine…). En fait on a pris l’école la plus proche où la maitresse était sympa et les toilettes propres… A chacun ses priorités ;
– Je n’aime pas donner le bain, je n’ai jamais aimé, ça me saoule ;
– Des fois j’ai tellement la flemme que je ne baigne pas Mini Chou, du tout, histoire qu’il aille plus vite au lit. La lingette c’est pareil non ?
– Aller au supermarché est une activité hautement pédagogique, n’est-ce pas ? En tout cas ça peut facile bouffer 1h d’une looooongue après-midi ;
– Il dormira dans son lit à barreaux aussi longtemps que possible et surtout tant qu’il ne sait pas en sortir. C’est qu’il pourrait venir me réveiller sinon !
– Quand il pleut on va jouer chez Décathlon… Oui celui-là il est pas mal, j’avoue ;
– Mini Chou connait déjà le Quick. Frites, chips, tchin-tchin, pâtes, saucisses font également partie de son vocabulaire. En même temps on est obligé de lui inculquer quelques bases, il est belge après tout (pour la bière, on attendra encore un peu…) ;
– On joue à se faire des bisous-prouts. Très fort. C’est très très drôle. Hilarant.
– et tant d’autres encore…

Et vous, dites-moi tout ? Racontez-moi vos secrets de mères imparfaitement ordinaires !

A bientôt <3"><3"><3"><3



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chocodeline 4793 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines