Magazine Europe

The Magic Cake

Par Zazainlondon
Aujourd'hui, j'ai décidé de faire un gâteau.
Cela n'a certes rien d'un exploit mais il faut savoir que je suis archi nulle en pâtisserie. La Pâtisserie, c'est un peu comme une expérience chimique : tu mélanges plein d'ingrédients mais si tu te goures sur les doses et la température de ton four, ton truc sera forcément raté. Donc inbouffable.
Bien entendu, les rares fois où j'ai essayé, les réactions de mon entourage et convives variaient selon leur humeur et leur éducation. 
Il y a donc les gens polis :- "Mmm… Il est super bon ton flan!" - "C'est un gâteau… mais ok il est pas assez cuit…" - "Mmmmm… franchement ça passe, c'est presque original!" - "T'en re-veux??? Hein hein???" - "Ha non t'es gentille, j'ai le ventre plein!"Et ton dessert finit dans le frigo, il y reste 1 semaine sans que personne n'y touche et tu finis par le jeter quand le moisi apparaît.
Il y a ceux qui font pas dans la dentelle (ex ma mère) : - "C'est dégueulasse ton truc!" - "Bah j'ai suivi la recette!" - "Ha non, mais faut JAMAIS suivre la recette! Moi je fais pas comme ça, j'improvise, j'apporte ma petite touche personnelle - en général du beurre en grosse quantité - et c'est toujours réussi!"- "T'en re-veux?" - "Non ça va aller, on va donner le reste au chien!"Et ton dessert finit dignement à côté de la gamelle du chien qui renifle ton truc avec un air de dégoût
Il y a ceux qui ne disent rien : - "…."- "C'est pas bon?"- "…"Et ton dessert, dans le doute, tu le ressers quand même tous les soirs à tes enfants jusqu'à ce qu'il n'y en ait plus. Même s'ils pleurent en hurlant.
Bref, à part le gâteau aux pommes que je ne rate JAMAIS, on ne peut pas dire que je sois vraiment douée en pâtisserie. Et puis un jour, Fabienne m'a parlé du fameux Gâteau Magique!Pour moi, le Gâteau Magique, c'est celui dans lequel tu mets plein de drogues variées, mais en l'occurrence, il s'agit d'une recette à base d'ingrédients basiques qui te donne 3 couches différentes en une seule et même cuisson. Carton total. Tout le monde connaissait. Sauf moi.
Me voici donc à scruter la recette sur le blog de ma cops… Mouais…. Les photos sont jolies, ça a l'air pas trop mal, allez, j'me lance…
Voici donc un petit tutorial pour mes lectrices qui n'ont effectivement aucun talent pour la cuisine. Je sais que c'est pas facile et pour les ingrédients et détails, vous reporter à la recette ci-dessus.
1. Rassembler tous les ingrédients et ustensiles (même ceux dont on n'a pas besoin mais que ça fait chier de ranger) non loin de votre écran sur lequel est la recette.
The Magic Cake
2. Prendre les oeufs, bien vérifier qu'ils aient la même taille, ne pas s'interroger sur le fait que tu tiennes dans les mains un truc qui est sorti direct du cul d'une poule, l'exploser sur le rebord du bol d'un coup sec pour lui faire sa race.
Séparer le jaune du blanc par un habile mouvement de va et viens entre les 2 coquilles. Ne surtout pas faire baver le jaune dans le blanc. Si tu t'y est prise comme une truie, t'es bonne pour aller récupérer le jaune à la petite cuillère et t'en profites pour enlever les bouts de coquilles qui se sont tombés par inadvertance espèce de gourde.
Prendre un fouet (non, pas celui-là petite cochonne, l'autre…) monter le blanc en neige : oui t'as vu, ça gonfle!!
The Magic Cake
3. Ensuite, tu prends tous les ingrédients de la liste et tu mélanges tout ça au fouet comme un gros bourrin.
The Magic Cake
Là bien sûr, tu te dis que t'es vraiment trop conne d'avoir fait ça à côté de ton ordinateur qui est aspergé de mélange oeufs/lait/farine/sucre/vanille mais que bon, c'est important de bien lire les instructions pendant que tu fais ton truc pour être sûre à 100%.
4. Te rendre compte que non, tu n'as pas de moule carré de 20cmx20cm mais qu'un moule rond de 28cm fera parfaitement l'affaire. La pâte est super liquide mais on t'explique que c'est normal, qu'il faut pas que tu te poses de questions et que steuplé tu suis la recette un point c'est tout.
Verser donc le liquide dans le fameux moule. J'ai personnellement opté pour le moule en silicone car ça me gonflait trop de beurrer tous les contours :
The Magic Cake
Ne pas forcément mettre le moule au ras de ton plan de travail car y'a quand même de fortes chances qu'il se casse la gueule et que t'es bonne pour tout recommencer.
5. Réaliser que transporter un moule en silicone rempli de liquide jusqu'au four, ça va être chaud. Prendre donc un plat DUR pour mettre le moule dessus et mettre le tout délicatement dans le four que tu auras pris la peine de préchauffer AVANT de commencer la recette.
The Magic Cake
6. C'est parti pour 55mn de cuisson.
7. Relire la recette pour voir quand même si tu n'as rien oublié.
8. Constater que fuck, t'as oublié de rajouter la cuillère à soupe d'eau. Ouvrir le four et verser cette cuillère et touiller symboliquement.
9. Admirer son oeuvre au bout de 1 heure. T'as envie de pleurer tellement c'est tout beau, tout gonflé.
The Magic Cake
10. Sortir le moule du four pour laisser refroidir le tout et constater qu'au bout de 10 mn, le truc s'affaisse comme une grosse merde
The Magic Cake
11. Tu te retiens de te ruer dessus comme une grosse affamée car on t'explique que non, faut d'abord le mettre au frigo pendant AU MOINS 4 heures et que c'est même mieux de le laisser une nuit. Tu fais ça bien, t'es bonne pour attendre le lendemain.
LE LENDEMAIN
1. Tu invites toute guillerette Mari et enfants à goûter le fameux gâteau magique au petit-déjeuner. Tu démoules le machin et le retourne. Tu te dis, et tu as raison, que ça a une gueule bizarre ton machin.
The Magic Cake
2. Tu coupes une part pour bien vérifier et là, tu constates que c'est pas DU TOUT comme sur la photo de la recette.
The Magic Cake
3. Tu fais quand même goûter à ton entourage et tu attends, impatiente, le verdict de ceux qui t'aiment…
Mari : "Ah oui en effet, on sent bien le flan…" (et le goût du demi-litre de lait auquel t'es allergique, tu le sens aussi?)
Naine :  "C'est méga BOOOOONNN!!" (Naine, tant que tu lui donnes à bouffer….)
Nain :  "Dis donc maman… T'as suivi les instructions ou t'as fait ça complètement au hasard?" (être fortement tentée de lui rétorquer qu'il fait pareil avec ses devoirs mais garder en mémoire que c'est toi l'adulte)
BREF. Semi-échec. J'ai moi même goûté et ça m'est resté sur le bide.
Conclusion : Le Gâteau Magique, c'est mieux chez les autres mais vas-y, essaye quand même...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Zazainlondon 3355 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog