Magazine Beauté

[DIY] Huile prodigieuse scintillante

Publié le 02 octobre 2014 par Biotytips

Hello Biotys!

loj

Je sais que beaucoup d’entre vous attendiez cette recette avec beaucoup d’impatience. Et pour cause ça fait un peu moins d’un an que je l’ai en stock et que je vous l’ai dévoilée dans mon article "Mes cosmétiques homemade pour Noël", ici. Pour la petite histoire j’avais perdu la recette et impossible de remettre la main dessus. Du coup au mois de juin j’ai refait la recette mais en mieux je trouve. Sans plus attendre la voici, enjoy :)

Les ingrédients:

P1080865

L’Inci de l’huile prodigieuse de N*xe avec en gras les ingrédients que j’ai conservé:

Isopropyl Isostearate*, Macadamia Ternifolia Seed Oil*, Coco-Caprylate/Caprate*, Dicaprylyl Ether*, Prunus Amygdalus Dulcis (Sweet Almond) Oil*, Corylus Avellana Nut Oil/Corylus Avellana (Hazel) Seed Oil*, Camellia Oleifera Seed Oil*, Parfum (Fragrance), Tocopherol*, Borago Officinalis Seed Oil*, Olea Europaea (Olive) Fruit Oil*, Helianthus Annuus (Sunflower) Seed Oil*, Rosmarinus Officinalis (Rosemary) Leaf Extract*, Hypericum Perforatum Flower/Leaf/Stem Extract*, Solanum Lycopersicum (Tomato) Fruit/Leaf/Stem Extract*, Caprylic/Capric Triglyceride, Benzyl Salicylate, Butylphenyl Methylpropional, Citronellol, Geraniol, Hydroxycitronellal, Limonene, Linalool.

J’ai décidé de partir sur un mélange d’huiles sèches et emollientes comme le Dry Touch, le Dicaprylyl carbonate et le Coco silicone pour constituer la base de la recette. De moi-meme j’ai ajouté de la Cera bellina qui est un agent de texture et qui sert à épaissir les formulations mais aussi à faciliter le maintien la bonne dispersion des pigments et micas. J’ai gardé les 5 huiles "précieuses" de la compo: macadamia, amande douce, noisette, camélia, bourrache et j’ai remplacé les extraits de plantes par un macérât huileux de Millepertuis et par de l’huile de pépins de tomates. J’ai donc enlevé l’huile d’olive et de tournesol et le reste des ingrédients n’est pas vraiment important pour être conservé.

ani

  • Il y a beaucoup d’huiles végétales dans ma recette mais c’est vraiment pour rester fidèle à la compo. Je possédais déjà celle de macadamia, d’amande douce et de pépins de tomate et pour le reste j’ai acheté des berlingots. Etant donné que le pourcentage de ces huiles ne dépassent pas 10%, en achetant ces berlingots vous pouvez refaire la recette plusieurs fois. Vous pouvez si vous le souhaitez changer les huiles mais à partir de ce moment la recette change…
  • Malgré tout ce temps et après quelques recherches, je me suis aperçue que le macérât de millepertuis est photosensibilisant et qu’il ne faut pas l’utiliser avant une exposition solaire. Il est également déconseillé de l’utiliser si vous êtes enceinte ou sur de jeunes enfants.
  • La cera bellina dosée à 2% ne suffit pas à épaissir les huiles et ne favorise pas non plus le maintient des micas. Vous pouvez soit l’enlever de la recette soit augmenter le dosage.
  • Les fragrances et les micas peuvent êtres choisis selon vos goûts.

 La recette pour 50g:

P1090240
 Phase A:

  • Dry Touch (54.6%): 27.3g
  • Dicaprylyl carbonate (20%): 10g
  • Coco silicone (10%): 5g
  • Cera bellina (2%): 1g

Phase B:

  • Huile de pépins de tomate (2%): 1g
  • Huile d’amande douce (2%): 1g
  • Huile de bourrache (2%): 1g
  • Huile de millepertuis (2%): 1g
  • Huile de macadamia (1%): 0.5g
  • Huile de noisette (1%): 1g
  • Huile de camélia (1%): 0.5g
  • Vitamine E (0.2%): 0.1g

Phase C:

  • Fragrance "Monoï" (1%): 0.5g
  • Fragrance "Vanille spectaculaire (1%): 0.5g
  • Huile essentielle "Neroli Light" (0.2%): 0.1g 

On désinfecte ses mains, le plan de travail et TOUT le matériel !

Dans un récipient pesez et ajoutez les ingrédients de la phase A puis faites chauffer la préparation quelques minutes au bain-marie. Transférez ensuite les ingrédients de la phase B, un par un, tout en remuant bien entre chaque ajout. Terminez par les ingrédients de la phase C et transvasez la préparation dans le contenant de votre choix à l’aide d’un entonnoir (très très fin ou a l’aide d’une pipette). 

La texture:

P1080867

La texture est celle d’une huile très sèche qui ne laisse aucun film gras sur la peau, c’est vraiment incroyable! Au toucher, l’huile est très (trop?) fine, volatile mais bien pénétrante. Contrairement à l’originale elle laisse un fini sec et presque mat. C’est déroutant mais j’aime beaucoup cet effet "siliconé" qui donne un rendu très pro. Je sais déjà ce que vous allez me demander. Mon huile prodigieuse sent-elle comme celle du commerce? Son odeur, je dois l’avouer, j’en suis complément dingue et je pense que je ne suis pas la seule. On ne va pas se mentir elle sent très bon et rappelle sans aucun doute le monoi, la plage, les vacances, toussa toussa. Au risque de vous décevoir, non elle ne sent pas pareil. Sachez qu’il est sans doute impossible de reproduire cette fragrance, voila c’est dit. Néanmoins, sans me jeter des fleurs, je trouve que mon mélange de fragrances y ressemble un tout petit peu quand meme, oui juste un peu je trouve, mais quand meme! En tout cas ça sent super bon. 

Les micas:

P1090255

Les micas c’est vraiment ce qui donne un effet "whaou" à cette huile. Bien sur vous n’êtes pas obligé d’en mettre et vous pouvez l’utiliser telle quelle mais vous me connaissez, moi j’aime bien quand c’est bling bling, faut que ça brille et que ça flash les yeux ! Bref,  les micas, j’ai mis la dose…
J’en ai choisi 3: un mica noisette scintillant, un mica brillant effet pailleté et un doré. Ajoutés et mélangés au pifomètre, c’est ça le secret. Pour finir et pour apporter une touche sophistiquée, j’ai ajouté une pluie de paillettes très très fines. Je vous l’ai dit, j’aime bien quand ça brille…
L’huile ne colore pas la peau et ne tache pas non plus les vêtements. Au soleil ou à la lumière du jour les paillettes sont discrètes et subtiles mais quand meme visibles. Et finalement c’est juste ce qu’il faut sans faire too much non plus!

Les
ani

Faut remuer sinon…

P1090234

Avant d’utiliser cette huile prodigieuse il faudra bien agiter le flacon avant, sinon, ben sinon le mica il reste en bas! J’avais pourtant mis de la Cera bellina dans la recette dans l’espoir que ça aide un peu à faire tenir les micas en suspension mais a 2% ça n’a pas du tout fonctionné… mais au final  ce n’est pas dérangeant et fait exactement comme la vraie.

Oui mais….

PicMonkey Collage

Trop de paillettes tu mettras et problèmes tu auras…  hé ouai mon coté bling bling m’a perdu une fois de plus. Dès le second pschitt, tout s’est bloqué et l’huile ne passait plus du tout dans la pompe… Mais ne t’en fais pas si comme moi ça t’arrive j’ai trouvé THE solution! Telle une ivrogne, je me sers directement au goulot! J’ai enlevé la tige en plastique, je tourne juste le capot et hop je verse un peu d’huile dans la paume de mes mains (comme la vraie, un peu…). Donc si comme moi tu as envie d’utiliser ce joli flacon "Square" va s’y molo sur les micas ou alors changes de contenant et évites les pompes "spray".

Mon avis:


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Biotytips 5013 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog