Magazine Société

Voilà l'Agenda décrit par les mêmes qui dirigent ce monde...

Publié le 02 octobre 2014 par Philippejandrok

avion déchargeant2.jpg

- “Le monde d’aujourd’hui a 6,8 milliards de personnes. Il se dirige vers les neuf milliards. Maintenant, si nous faisons un très bon travail sur les nouveaux vaccins, les soins de santé, les services de santé, nous pourrions réduire par peut-être 10 ou 15 pour cent la population, mais la, nous avons une augmentation d’environ 1,3.”

Bill Gates,

 TED Discuter

 - “Si j’étais réincarné, je souhaiterais retourner sur Terre comme un virus tueur pour diminuer la population humaine.”

Prince Phillip, Duc d’Edimbourg

- “La dépopulation devrait être la plus haute priorité de la politique étrangère américaine envers le tiers-monde.”

Henry Kissinger

- "La société n’a pas à permettre que des dégénérés puissent reproduire leur espèce”

Theodore Roosevelt

- "Une population mondiale totale 250-300 millions de personnes, soit une baisse de 95% par rapport aux niveaux actuels, serait l’idéal.”

Ted Turner, dans une interview avec le magazine Audubon

- "Il y a un thème unique derrière tous nos travaux, nous devons réduire les niveaux de la population. Soit les gouvernements font à notre façon, à travers de belles méthodes de nettoyage, ou ils obtiendront les types dedésordre que nous avons en El Salvador, ou en Iran ou à Beyrouth. La population est un problème politique. Une fois que la population est hors de contrôle, il faut un gouvernement autoritaire, même le fascisme, pour la réduire … ».« Notre programme au  Salvador n’a pas fonctionné. L’infrastructure n’était pas là pour le soutenir. Il y avait tout simplement trop de gens … putain. Pour vraiment réduire la population, rapidement, vous devez retirer tous les hommes dans les combats et vous devez tuer un nombre important de femmes d’âge fertile … ». « La meilleure façon de réduire la population est par la famine, comme en Afrique, ou par la maladie comme la peste noire … ".

Thomas Ferguson, du Département d’Etat Bureau de la Population

- « Dans la recherche d’un nouvel ennemi pour nous unir, nous sommes arrivés avec l’idée que la pollution, la menace du réchauffement climatique, les pénuries d’eau, la famine feraient parfaitement l’affaire …. Mais en les désignant comme l’ennemi, nous tombons dans le piège de confondre les symptômes avec les causes. Tous ces dangers sont causés par l’intervention humaine et c’est seulement par une modification des attitudes et des comportements qu’ils peuvent être surmontés. Le véritable ennemi, alors, c’est l’humanité elle-même »Alexander King, Bertrand Schneider -. Fondateur et Secrétaire, respectivement du Club de Rome, The FirstGlobal Revolution, PGS 104-105, 1991

 
- « Un cancer est une multiplication incontrôlée de cellules ; l’explosion de la population est une multiplication incontrôlée de personnes … Nous devons changer nos efforts dans le traitement des symptômes de la découpe du cancer. L’opération exigera de nombreuses décisions apparemment brutales et sans pitié. »

Paul Ehrlich,  professeur à Stanford  

Que penser d’une telle société qui fait de vaine promesse de vie éternelle et de santé, et qui passe son temps à exterminer l’humain de la façon la plus perverse qui soit ?

Nous vivons une époque formidiable...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Philippejandrok 11422 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine