Magazine Humeur

Hymne, defile, drapeau : incarner les temps qui changent

Publié le 03 octobre 2014 par Cajj

CONTEXTE

La France n'est pas immuable. On peut dire même plus, c'est un pays et un peuple en mouvement.

Je crois qu'il est pertinent d'accompagner ce mouvement, je crois pertinent qu'un certain nombre d'institutions l'incarne. Il s'agit de valoriser ainsi les années post-1789, de dire que des choses importantes se sont aussi passées après cette période révolutionnaire qui façonne tant l'identité française.

Est-ce le moment ? Quel est le moment ? Que faut-il changer ? Il est impossible de répondre à ces questions de façon strictement rationnelle ; le coeur doit s'exprimer.

Je propose trois changements qui touchent l'hymne national, le défilé du 14 juillet, le drapeau français.

PROPOSITION

Pour l'hymne national, je propose le chant des partisans. Il est beau. Il évoque une période où les pire idéologies étaient à la conquête du monde et où la France était un département allemand de villégiature pour militaires.

Pour le défilé du 14 juillet, je propose un défilé à tableaux. Il s'agit de reprendre l'idée de 1989 (le bicentenaire) et de l'institutionnaliser. Profitons pour rappeler que l'armée n'a défilé au 14 juillet qu'à partir de 1889. Et allons plus loin en réfléchissant à un défilé de civils ?

Pour le drapeau français, je propose l'adoption du logo de l'Etat (présent sur les papiers officiels, comme notre feuille d'impôts par exemple). Il s'agit du drapeau français où le blanc dessine une Marianne. Ce serait un style singulier de drapeau à l'image de la France, pays singulier.

MISE EN OEUVRE

Dans mon esprit, il ne s'agit pas de remplacer les anciens par les nouveaux mais d'ajouter les nouveaux aux anciens. Chacun, chaque chef de cérémonies, serait, à sa guise, en droit d'utiliser l'un ou l'autre. Pour le défilé, j'imagine même une alternance, défilé militaire, défilé artistique.

Avec les décennies, nous pourrions prendre acte de la tombée en désuétude de l'un ou l'autre y compris des modernes.

Évidemment, il paraît opportun de proposer cette évolution par référendum en évitant une campagne de crispation, les anciennes références ayant toujours cours.

COMMENTAIRE

La construction et la paix européennes, la place des femmes dans la société, la vie qui bouge, le combat contre le nazisme, la décolonisation ... voilà quelques très grandes pages de notre histoire.

 Cajj

2008 07 15


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cajj 12 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines