Magazine Science

L’étoile jaune la plus grosse connue à ce jour

Publié le 03 octobre 2014 par Marcel76

hypergéante jauneSituée à environ 12.000 années-lumière de nous, c’est en mars dernier que l’on a pu estimer sa taille. Nommée HR 5171 A (ou V766 Cen), elle possède un diamètre équivalent à près de 1.300 fois celui du Soleil. Ce qui fait de cette étoile, la plus grande de son type jamais découverte.

Cette dernière n’est pas une géante rouge mais appartient à la même catégorie que le soleil, qui désigne des astres de taille et de température moyenne variant autour de 6.000°C.

Les hypergéantes jaunes forment une classe d’étoiles très rares et une douzaine de spécimens sont connues dans notre galaxie.

En tenant compte des géantes rouges, celle-ci figure parmi les 10 plus grandes identifiées dans l’espace. Toutefois, sa taille ne suffit pas à détrôner la plus grande étoile, connue sous le nom de UY Scuti dont le diamètre atteint environ 1.700 fois celui du Soleil.

Malgré les 12 000 années-lumière qui nous séparent d’elle, l’étoile peut être aperçue à l’œil nu grâce à sa magnitude apparente comprise entre 6,10 et 7,30. HR 5171 A serait effectivement un million de fois plus brillante que le soleil dégageant un jaune-blanc vif.

Une autre particularité remarquable et qui lui donne une raison de s’intéresser encore plus à elle est qu’elle possède un compagnon. En ayant analysé les données sur la luminosité, on a constaté une variation de celle-ci. Cette étoile là dont la température de surface atteindrait les 5.000°C, ferait le tour de HD 5171 A en 1.300 jours.

Ce compagnon identifié peut jouer un rôle important en raison de son influence sur le destin de l’autre, en raison de sa proximité. Il pourrait par exemple dévorer ses couches externes et ainsi modifier son évolution.

Il faut savoir que ce type d’étoile possède une durée de vie courte (qui se chiffre en millions d’années) et fait partie du même type des étoiles de première génération qui ont explosé en supernova avant d’être à l’origine de la formation de plusieurs systèmes stellaires.(Lire cet article pour comprendre).

Cette découverte pourrait fournir de nouvelles informations permettant de mieux comprendre l’évolution des étoiles massives en général.

Une hypergéante, quelle que soit sa couleur est un objet particulièrement intéressant pour les scientifiques car il permet d’étudier les limites de formation des étoiles, tant en termes de taille que de luminosité


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marcel76 1155 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte