Magazine Insolite

Le clickbait

Publié le 04 octobre 2014 par Didier Vincent

Ou l'art de vous attirer dans les rets dans la non information

Le but de pas mal de sites est de faire tourner le compteur de visites. L'internaute en goguette est comme un badaud qui circule dans un marché sans idée précise. Il suffit de l'appâter habilement pour qu'il vienne. Les journalistes et blogueurs utilisent des techniques simples pour attirer les clics.

A partir d'une vidéo, photo ou info basique qui semble buzzer sur les réseaux sociaux, le titre d'appel fera la différence. Un titre bien accrocheur et qui laisse un certain suspens (curiosity gap) en ne dévoilant qu'une partie déformée du contenu. On voit souvent ce genre d'accroches sur Facebook et Twitter. La curiosité est souvent insatisfaite car le contenu a déjà été vu ailleurs ou bien le titre était très disproportionné au contenu proposé.

Du reste, on a constaté que sur Twitter, pas mal d'internautes partagent des articles sans même les avoir lus, ni parcourus, uniquement sur le côté séduisant/racoleur du titre. (on partage et on va voir après)

Le clickbait est ce concept qui consiste à piéger l'internaute par un effet d'annonce. C'est directement issu de la presse tabloïd dont les couvertures sont de véritables dramas. Récemment, les hebdos d'actu français ont cédé à cet appel des sirènes avec des gros titres racoleurs, exagérés et populistes. L'achat d'impulsion est comme le clic irréfléchi, totalement sujet à des pulsions primaires et toujours déçues.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Didier Vincent 10350 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine