Magazine Société

Festival Notte Bianca à Malte

Publié le 05 octobre 2014 par Podcastjournal @Podcast_Journal
Paisiblement érigée derrière d'imposantes fortifications sur une péninsule, entre le Grand Port et le port de Marsamxett, le cœur historique de La Valette ne connaît d'ordinaire de tumulte qu'en journée où ses rues rectilignes vallonnées comme des montagnes russes grouillent de monde. Ainsi la cité multiséculaire des chevaliers de Malte, pétrie de pierre calcaire à globigérine, retrouve un calme imperturbable au crépuscule. Mais il en fut tout autrement la nuit dernière pendant la "Notte Bianca", festival placé sous le signe de la musique et de la culture. L'activité a en effet battu son plein la nuit durant dans tous les lieux emblématiques de la ville: la co-cathédrale Saint-Jean de Valette et la cathédrale anglicane Saint-Paul ont résonné de récitals accompagnés d'orgue et de musiciens internationaux. La cour du Palais des Grands Maîtres (actuel bureau de la Présidente de la République de Malte, Marie-Louise Coleiro Preca) accueillait une troupe de théâtre. Non loin de là, la célèbre armurerie des chevaliers de Saint-Jean accueillait les visiteurs toute la nuit, tandis que l'auberge de Bavière ouvrait exceptionnellement les portes de ses abris souterrains de la Seconde Guerre mondiale au public.
La "Notte Bianca" a débuté hier à 19h par des tirs de canon depuis le jardin Upper Barrakka Garden, qui surveille le Grand Port. Tous les jardins publics de La Valette, qui surplombent les remparts de la ville, étaient hôtes de manifestations et de jeux pour les enfants, et bien sûr tous les bars et cafés de Republic Street, l'artère principale, demeuraient ouverts pour une nuit de fête. Tous les musées et lieux officiels organisaient chacun leur exposition spéciale pour la soirée. Enfin, l'événement était fier de présenter hier soir un projet innovant, Bellophone, dans lequel les cloches des quelques vingt églises de La Valette ont résonné ensemble pour une atmosphère unique. C'est une collaboration entre le designer Mario Sammut, des techniciens et la communauté ecclésiastique de la capitale maltaise qui a permis ce moment singulier. En résumé, ce fut un des événements culturels les plus importants qu'organisait La Valette, comme un avant-goût de ce que préparera la ville choisie pour être capitale européenne de la Culture en 2018.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Podcastjournal 107722 partages Voir son profil
Voir son blog

Dossiers Paperblog

Magazine