Magazine

Les 24 Critères de Définition d’une Fonction d’Etanchéité et de Blindage Electromagnétique

Publié le 19 avril 2008 par Frogetech

[image]

A - CONTRAINTES E L E C T R O M A G N E T I Q U E S

Le voisinage d'un courant est un champ magnétique

Règle du Bonhomme d'Ampère : L'observateur étant couché dans le conducteur, la face tournée vers l'aiguille, le courant entrant par les pieds et sortant par la tête (du + au - extérieurement à la source), le pôle nord de l'aiguille dévie vers la gauche.

Règle du tire-bouchon de Maxwell : Le tire-bouchon étant placé dans l'axe de la bobine (solénoïde) et tournant dans le sens du courant se déplace longitudinalement dans le sens du flux.

Champs magnétiques de bobines


01. Bande de fréquences d'utilisation du système.


BF HF UHF 2,45 GHz

Sensibilité à l'eau, l'humidité

Relativement sensible de préférence produits secs / atmosphère sèche Forte sensibilité

Environnement métallique
déploiement susceptible d'être plus difficile Potentiellement néfaste, s'il n'est pas géré

Caractéristiques des champs Couplage inductif Couplage inductif Propagation d'onde très sensible aux matériaux de l'environnement

Débit Quelques kbits/s De l'ordre de 100 kb/s De l'ordre de quelques centaines de kbits/s

Portée type pratique De l'ordre du m; pénètre légèrement le métal De l'ordre du m De l'ordre de 4-5 m (Europe, US)


02. Puissance d'émission du système.


03. Atténuation requise du système de blindage.

Les cycles de vie des systèmes de câblage et les lois régissant les réseaux de communication

Blindé ou non blindé?

" La plupart des connexions des premiers réseaux étaient blindées. Lorsque les opérateurs de télécommunication sont entrés sur le marché des câblages réseaux, les réseaux ont été équipés de convertisseurs balun (balance/unbalanced ) afin de permettre la libre circulation de signaux équilibrés sur des systèmes non blindés (non équilibrés). Plus tard, des composants électroniques ont été mis au point pour éviter d'avoir à passer par des convertisseurs balun. Le blindage est de plus en plus utilisé dans les environnements bruyants et gourmands en bande passante. C'est notamment le cas des réseaux industriels, souvent soumis à d'importantes sources de bruit, comme les moteurs et les servos monophasés, les transformateurs et autres équipements très puissants. Les systèmes blindés offrent également une solution plus robuste pour le 10GBASE-T car le blindage réduit considérablement les interférences provoquées par les émissions de bruit externes, telles que l'Alien Crosstalk, facteur qui concerne surtout les transmissions à hauts débits et hautes fréquences."


04. Protection de blindage en émission ou susceptibilité.

L'enjeu primordial du Design (conception hard), est d'adapter la connectique à la qualité du câblage en fonction de l'environnement final.

Remarque : l'utilisation de fibres optiques, insensibles par nature aux perturbations électromagnétiques rayonnées, est une autre solution envisageable, excellente, pour l'acheminement de signaux analogiques ou numériques.


05. Conformité aux normes de blindage
MIL G 83528, STD 285, 89/336/CEE

Nouvelle directive CEM 2004/108/CE

Depuis le 20 juillet 2007, cette directive peut être appliquée en lieu et place de la diective CEM 89/336/CEE qui pour sa part disparaîtra à l'issue d'une période transitoire de 2 ans.

http://cmrt.ec-marseille.fr/electromagnetisme/veille/Conference_Directive_2004-108.pdf 

Rack BF (Infranor)

Basse tension 73/23/CEE
 

B - CONTRAINTES D'AGRESSIVITE EN ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

06. Température d'utilisation (en continu et en pointe) et de stockage du système.

Les principaux référentiels utilisés :

Pour les essais mécaniques et climatiques :
normes GAM EG 13 , MIL Std 810, STANAG 2895 et 4370, EUROCAE ED-14 / RTCA DO-160D, ISTA, Série CEI 60068-2
Pour les essais de compatibilité électromagnétique (CEM) :
normes GAM EG 13, MIL Std 461, RTCA DO-160, NF EN 60601-1-2, série CEI 61000-4-X..


07. Taux d'humidité relative en utilisation et en stockage.
08. Contact avec les produits agressifs : hydrocarbure, produits acides, solvants, NBC, gaz,...
09. Tenue au brouillard salin (nombre d'heures d'exposition).
10. Inflammabilité du produit - Conformité à des normes de tenue à la flamme, UL 94 - VO - V1...

C - CONTRAINTES PHYSIQUES
11. Précision de la mécanique, type de mécanique, mode d'obtention.
• Tôlerie,
• Fonderie,
• Usinage,
• Moulage,
• Plastique.
12. Place disponible Joint plat, ou monté dans une gorge.

13. Définition d'écrasement du joint.
• Limitation d'écrasement.
• Nombre de vis et espacement entre chaque fixation.
• Couple de serrage.
14. Définition de la fermeture du système d'étanchéité.
15. Tenue en vibrations, aux chocs.

D - CONTRAINTES D'UTILISATION
16. Etanchéité I.P.
• Ruissellement,
• Projection,
• Immersion,
• Poussière.
17. Le système est-il pressurisé ? A quelle pression, avec quel gaz ?
18. Nature du support et Protection de surface.
19. Compatibilité galvanique.
20. Mise en place du produit.
• Temps prévu pour la mise en place du produit,
• Accessibilité du support,
• Pose manuelle,
• Dépose automatique,
• Adhésivage du produit.
21. Fréquence d'ouverture et de fermeture de l'équipement.
20. • Le système d'étanchéité est-il changé à chaque ouverture.

E - CONTRAINTES FINANCIERES
22. Budget prévu pour la fonction étanchéité/blindage.
23. Nombre de systèmes à fabriquer ; quel cadencement ?
24. Incidence de ces contraintes sur la fonctionnalité du système.

Source : http://www.getelec.com/fr/images_db/24criteres.pdf

En savoir plus :

http://www.onera.fr

Cours de CEM (Notions élémentaires)

Wipikedia : Compatibilité électromagnétique


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Frogetech 132 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog