Magazine Finances

Hello Bank! s'installe sur les montres

Publié le 06 octobre 2014 par Patriceb @cestpasmonidee
Hello Bank La récente annonce du lancement – au début de l'année prochaine – de la très attendue « Apple Watch » commence à produire ses premiers effets visibles : les entreprises s'intéressent désormais de près aux montres connectées, plus ou moins ignorées jusqu'à maintenant, alors que le marché se développe depuis plusieurs années.
Ainsi, BNP Paribas est aujourd'hui l'une des premières institutions financières, en France et dans le monde, à lancer une solution opérationnelle pour les montres Android. C'est tout naturellement dans le cadre de sa banque mobile « Hello Bank! » – particulièrement propice aux expérimentations de ce genre – qu'elle inscrit cette initiative. Depuis quelques jours, ses clients se voient donc automatiquement proposer l'installation de la nouvelle application « Hello Watch » lors de la mise à jour de la version pour smartphone.
A ce stade, point de miracle à attendre, les fonctions offertes restent extrêmement basiques. L'utilisateur pourra consulter la « météo » (illustration graphique personnalisée de sa situation financière générale) et le solde de son compte courant, ainsi que les trois dernières opérations enregistrées. Il sera également notifié des messages reçus dans son espace d'échange sécurisé et pourra initier une conversation par téléphone ou par tchat, qui, bien entendu, se déroule ensuite sur le téléphone associé.
Hello Watch
En résumé, « Hello Watch » est une simple transposition sur montre connectée de quelques services existants sur d'autres supports (web et mobile, en l'occurrence). On retrouve là un des défauts classiques des premières explorations de technologies émergentes, qui affectait d'ailleurs déjà largement le lancement de « Hello Bank! » sur smartphone : à défaut de recul et de projection sur les nouveaux usages possibles, il est plus facile (et plus rapide) de rester en terrain connu, sans originalité.
L'effort n'est pas inutile pour autant. Au-delà de l'impact pour son image, il permet à BNP Paribas d'appréhender au plus tôt une tendance qui a toutes les chances de déferler sur le monde, grâce à Apple (et son effet de halo). Dans une telle logique, une première itération peut constituer une étape d'apprentissage, à la fois sur le plan technique (qui n'est certainement pas un défi majeur) et du côté des clients, qui auront l'opportunité d'exprimer leurs attentes, sur la base d'un exemple concret, pendant qu'ils commencent à se familiariser avec leur gadget tout neuf.
Il sera cependant indispensable – à très court terme – de réfléchir en profondeur sur les capacités exclusives de la montre connectée, d'en déduire les usages les plus pertinents et d'adapter les services en conséquence, afin d'offrir aux utilisateurs une expérience optimale, qui doit, notamment, devenir complémentaire de la banque mobile qu'ils connaissent déjà. Cette deuxième étape sera évidemment beaucoup plus complexe et difficile à réussir que la découverte initiale…

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Patriceb 8194 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine