Magazine Voyages

Mon top 10 Belgique: N°2: Bruges

Publié le 05 octobre 2014 par Romain Delannoy

Elle aurait pu être première et j'y ai d'ailleurs beaucoup songé. En son centre, Bruges pourrait sembler une ville figée où aucune pierre n'aurait le droit d'être déplacée. Mais elle a ce charisme phénomènal qui attire à elles tous les touristes en faisant une destination obligatoire de Belgique. Là, ils y mangeront dans une friterie, pousseront les portes des chocolateries et découvriront l'un des patrimoines urbains les plus exceptionnels du monde.

SAM_0995

Ballade au fil de l'eau

Pourquoi y aller? La Venise du Nord

On donne le nom de Venise du Nord à Amsterdam pour son réseau de canaux mais on donne le même surnom à Bruges. Bruges n'a de Venise que les canaux et son caractère est bien trempé. Laissez vous séduire par une embarcation et vous laissez aller au fil de l'eau sur laquelle glissent les cygnes.

De cette embarcation, vous voyagerez à travers une ancienne cité drapière où pointe le sommet du beffroi d'où sonnent les cloches et où les archives sont conservées. C'est le plus beau de Belgique et certainement du monde. Plus basses, les maisons avec leurs superbes pignons défilent devant vos yeux au fur et à mesure que vous passez les ponts. Il y a aussi ce havre de paix qu'est le béguinage où bien souvent des veuves viennent se retirer et vivre dans le silence, ce qui est aujourd'hui très difficile à Bruges.

SAM_1014

Le beffroi, la fierté de Bruges

Vous verrez mais vous entendrez aussi, tout en déposant un doigt dans l'eau opaque pour savoir si vous êtes sur la terre ou sur l'eau. Les cloches sonneront les heures et au mois de mai, la procession du Saint Sang retrace chaque année les épisodes de la Bible avant que la relique brugeoise soit exposée aux yeux de tous, chrétiens ou non.

SAM_1050

Que la relique passe

Certains essaieront d'en savoir plus, pourchassés par leur curiosité. En entrant dans les grands musées que sont celui de Groeninge ou du Memling Saint Jean, les trésors du Moyen Age que ce soit l'orfévrerie ou la peinture des primitifs flamands se mettront à découvert. Du charme, Bruges en a assurément et peu importe si elle reste immobilisée dans une époque.

Comment s'y rendre?

Au départ de Bruxelles, prenez l'E40. Si vous arrivez par l'aéroport de Charleroi, sachez qu'une navette de bus vous emmène à Bruges pour seulement 5 euros.

Ce que je n'ai pas encore fait:

- le musée Memling Saint Jean

- le cortèfe de l'Arbre d'or (prochaine manifestation en 2017)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Romain Delannoy 358 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine