Magazine Insolite

Alison aux pays des ordures

Publié le 06 octobre 2014 par La Fille Dans Sa Cabane @kiick_ass
Aaaaah Les Maldives...Ses eaux bleues ciels, son sable fin et ses ordures... Oui on a tendance à oublier la face cachée des hôtels 4 étoiles pour pouvoir bien copieusement apprécier ses vacances. Mais de l'autre coté de la carte postale ce cache des montagnes de déchets ramené en masse par les marées.Alison aux pays des ordures


Alison Teal qui se décrit elle même comme une version féminine d'Indiana Johns nous montre sa découverte quand elle allât aux Maldives à la recherche d'un spot de surf... PATATRA !On la voit à de multiples reprises en train de surfer au milieu de bouteilles en plastiques. Elle montre aussi les immenses décharges des îles de Thilafushi où l’on brûle du plastique à longueur de journée. Alison Teal décide également de se confectionner toutes sortes de bikinis en plastique avec ce qu’elle trouve autour d’elle, en l’occurrence des ordures… Les photos de Carters News Agency casse l'ambiance et amène à réfléchir sur sa façon de consommer le plastique. Alison aux pays des ordures
Alison aux pays des ordures
Alison aux pays des ordures
Alison aux pays des ordures
Alison aux pays des ordures
Alison aux pays des ordures
Alison aux pays des ordures
Alison aux pays des ordures
Alison aux pays des ordures
Alison aux pays des ordures
Alison aux pays des ordures
Alison aux pays des ordures
Alison aux pays des ordures
Alison aux pays des ordures
Alison aux pays des ordures
Alison aux pays des ordures
Alison aux pays des orduresCrédits photos : Carters News Agency - http://www.catersnews.com/
On dénombre aux Maldives : 400 tonnes de déchets chaque jour !!!! Cela revient à dire que chaque touriste générerait 3,5 Kg de déchets par jour !!!!!! C'est vraiment n'importe quoi ! Surtout que dans un hôtel, il y a beaucoup de choses possibles qui peuvent être mise en place pour réduire les déchets : comme arrêter les minis savon/shampoing à usage unique et mettre un distributeur dans la douche...enfin ceci est un exemple parmi tant d'autre. Mais cela reste quand même tristes que ses îles paradisiaques soient à le merci d'une surconsommation qui détruit l'écosystème avoisinant.



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


La Fille Dans Sa Cabane 1889 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine