Magazine Conso

Berlin m’a töten

Publié le 06 octobre 2014 par Emmanuel S. @auxangesetc

Mon bilan du marathon de Berlin 2014 s’est encore alourdi, une semaine de fièvre, un diagnostic de syndrome grippal et pharyngite, 7 jours d’antibio, ich bin ein berliner töt. Mort. Kaputt. 9 années d’allemand 1ère langue en collège, lycée et prépa, 72h en Allemagne, la maladie, me revoici bilingue.

Avec tout ça j’ai pas couru depuis dimanche 28 septembre 12h11, impossible même d’en avoir ne serait-ce que l’idée, le sport et moi c’est fini… pour aujourd’hui , et puis finalement c’est sympa de passer le dimanche sur le canapé à pioncer. Tousser. Expectorer (par la fenêtre). Ma nouvelle vie est très glamour .

Avant d’ensevelir définitivement le marathon de Berlin 2014 dans l’oubli de ma mémoire, aux côtés des marathons de Paris (2010 et 2014) et Barcelone (2012),  un jour tout sera effacé par une résilience appropriée et je courrai de nouveau 42,195km, je voulais vous écrire 2 ou 3 mots sur cette ville.

Une petite ville de province, très très étendue quand même, calme, dominée par un sentiment de quiétude et par un slowtime qui fait passer Paris pour une agitée du bocal qui se le raconte. Berlin est proprissime, ses habitants sont civilisés, éduqués, respectueux, polis, au moins 5 ou 6 personnes m’ont arrêté quand je retournais à l’hôtel après la course pour me féliciter, mon Dieu pardonne-leur parce que’ils ne savaient pas, et leur enthousiasme pour les exploits modestes (ou pas) des 40 000 coureurs faisait plaisir à entendre. Signe de cette douceur de vivre, je ne me suis pas engueulé avec ma femme, chose extrêmement rare sur une période temporelle aussi longue.

Mention spéciale aussi pour Tempelhof, lieu à retenir impérativement si t’es dircom et que t’as un event de folie (clic) à monter pour ta boîte et tes collègues que tu aimes,  Tempelhof, créé en 1923, c’est le plus vieil aéroport commercial au monde et le premier aéroport à avoir été relié par un métro en 1927, reconverti en un immense parc depuis 2008. Pour le plaisir des Berlinois et zéro euro d’investissement. Economique. Grandiose. Une riche idée.

Voilà j’insiste pas plus, je vais me recoucher. Plein de photos quand même sur Pinterest :

Abonnez-vous au tableau Berlin et son marathon 2014 de Emmanuel sur Pinterest.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Emmanuel S. 893 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine