Magazine Autres sports

Le tailgate party de la semaine # 5

Publié le 06 octobre 2014 par Sixverges
Le tailgate party de la semaine # 5Cette semaine au tailgate, nous classons les quarts-arrières partants. Du plus poche au meilleur…
C’est presque devenu une tradition annuelle de cette chronique, voici donc mon classement annuel des quarts-arrières. Même si pour certaines équipes, ce n’est pas facile d’identifier un partant, j’en ai listé un par club, en espérant ne pas trop m’être trompé. Comment j’évalue? J’essaie de tenir compte à peu près également de la saison en cours et de l’ensemble de l’œuvre, tout cela dans un grand mélange pas scientifique pour 2 cennes dicté par mon cerveau lorsqu’il a le goût d’un break au travail. En passant, même si ce n’est pas une obligation, on dirait qu’être le quart des Jaguars, des Raiders, des Vikings ou des Browns aide à se retrouver en queue de peloton.  Faudrait que Charles Tisseyre se penche là-dessus un jour!
Prêts? Let’s go! Le chiffre entre parenthèses indique le rang au palmarès de l’an passé.
32 ) David Carr – Raiders (NC) : Déjà, être repêché par les Raiders n’est pas une sinécure. Mais en plus, Carr fut lancé dans la mêlée beaucoup trop rapidement pour piloter un club tout croche. Je ne serais pas surpris qu’Oakland soit en train de brûler le jeune homme.
31) Blake Bortles – Jaguars (NC) : Avec un seul match derrière la cravate, sur la route dans le décalage horaire contre une bonne défensive de surcroit, il est bien difficile de l’évaluer. J’aime bien son potentiel, mais comme Carr, il devrait tenir un clipboard à ce stade-ci de sa carrière.
30 ) Teddy Bridgewater – Vikings (NC) : Au moins, tous ceux qui ont vu le match de jeudi soir savent qu’il n’est pas en danger de perdre son poste aux mains de Christian Ponder… Il a montré de belles choses à son seul départ et il bénéficie d’une équipe plus stable que les 2 autres recrues ci-haut ce qui facilitera un peu son apprentissage.
29 ) Ryan Fitzpatrick – Texans (NC) : Il ne sait pas jouer au football, mais au moins il est capable d’épeler le mot! HARVARD GRAD!!!!
28 ) EJ Manuel – Bills (25) : Non, je ne suis pas encore prêt à insérer Kyle Orton comme partant à sa place. Disons que j’ai longtemps cru au jeune homme, mais je commence à croire qu’il est temps de quitter le bandwagon avant qu’il ne déraille complètement. Je suis convaincu que Manuel obtiendra une chance de regagner son poste quelque part durant la saison; ce sera son dernier mulligan.
27 ) Mike Glennon – Buccaneers (26) : Déjà suspecte cet hiver, l’embauche de Josh McCown paraît encore plus mal après la prestation du jeune Glennon au paradis des serviettes jaunes. Je ne dis pas qu’il est la solution pour le futur, mais Glennon constitue la meilleure option disponible chez les Bucs actuellement et mérite une audition d’ici la fin du calendrier.
26 ) Sam Bradford – Rams (23) : Le plus triste dans son cas est qu’on risque de ne jamais savoir ce qu’il vaut vraiment. Il a évolué pour un club atroce sans protection et sans receveurs à ses premières années et depuis 2 ans, il passe son temps à l’infirmerie. Les Rams couperont sûrement les liens durant la saison morte, reste à voir s’il aura une autre opportunité d’agir comme partant ailleurs.
25 ) Geno Smith – Jets (28) : S’il ne jouait pas à New York, il pourrait se développer en paix sans avoir une meute de chiens enragés qui décortiquent sa moindre erreur. Malheureusement, il joue dans la Grosse Pomme, donc sa carrière devrait suivre la même tangente que celle de son prédécesseur Mark Sanchez. Same old Jets!!  
Le tailgate party de la semaine # 5
24 ) Jake Locker – Titans (24) : Un peu comme sa carrière, son classement fait du sur place… Ça lui aiderait de quitter l’infirmerie une fois de temps en temps quand même. A noter qu’il est le 3eQB de l’AFC Sud à apparaître dans ce classement. Avez-vous dit pire division de la ligue?
23 ) Brian Hoyer – Browns (NC) : Depuis que j’établis ces classements, jamais un QB du Brun n’a été classé à un rang si élevé!! Petites victoires par petites victoires comme on dit!!! Sérieusement, si Hoyer continue de performer de la sorte, Johnny Manziel devra travailler fort pour mériter sa place de partant. Avouez que ce serait agréable de voir ce petit fils à papa qui a toujours eu tout cuit dan le bec devoir gagner ses gallons pour une fois!
22 ) Ryan Tannehill – Dolphins (17) : Je n’arrive pas à me convaincre qu’il est aussi mauvais qu’on le dit. Je pense plutôt qu’il évolue dans un environnement pourri au sein d’une organisation qui ne sait pas trop où elle s’en va et que coach Philbin s’en sert comme bouc émissaire pour sauver son propre job. Cela dit, je ne le confondrai pas avec Aaron Rodgers non plus.
21 ) Carson Palmer – Cardinals (21) : En comptant ses 8 derniers matchs de 2013 et le seul qu’il a disputé cette saison, il revendique 16 touchés contre 7 interceptions (incluant 4 dans un match contre Seattle). Tant qu’il reste à l’intérieur de ses moyens et qu’il limite les erreurs (et qu’il joue, sauf tout respect pour Drew Stanton), les Cards seront en voiture.
20 ) Robert Griffin III – Redskins (14) : Est-ce RGIII ou Kirk Cousins le partant des Skins? Je soupçonne que même Jay Gruden ne peut répondre à la question actuellement. Tout ce que j’espère, c'est que tant ses coachs, que son état de santé et son attitude nous permettront de revoir un jour le quart électrisant qui a soufflé la NFL en 2012. J’avoue que je m’ennuie de ce gars-là!  
19 ) Alex Smith – Chiefs (22) : Smith a le même effet sur moi qu’une description de Joe Buck à Fox.  ZZZZZZZZ….. Sauf que ce n’est pas parce qu’il est plate qu’il ne peut pas faire preuve d’efficacité.
18 ) Colin Kaepernick – 49ers (13) : Peut être avons-nous été trop vite à lui ériger sa statue après ses débuts foudroyants. Les limites de son jeu, notamment sa prise de décision et la précision de ses passes, se révèlent de semaine en semaine et on voit bien par le type de contrat qu’ils lui ont offert que même les Niners ne sont pas trop certains de ce qu’ils ont entre les mains.
17 ) Andy Dalton – Bengals (20) : Pour un roux, de se rendre dans la NFL, c’est déjà dépasser son statut social!!! Sans farce, Dalton joue mieux cette saison, mais comment savoir si le mauvais Andy a quitté définitivement ou s’il attend juste le bon moment pour ressurgir?
Le tailgate party de la semaine # 5
16 ) Jay Cutler -  Bears (19) : Si Dalton peut encore utiliser l’excuse de la jeunesse pour expliquer son inconstance, Sugar Jay a quoi comme explication lui? Rien, et c’est bien le plus décourageant, car lorsqu’il entre dans sa zone, le QB des Bears peut échanger avec les meilleurs de sa profession.
15 ) Joe Flacco – Ravens (16) : Discrètement, le boring Joe connaît une bonne saison. On dirait que l’arrivée de Steve Smith Sr. lui a fait du bien et dans les situations corsées on retrouve le gars qui était en feu lors de la conquête du Super Bowl il y a quelques années.  Ne lui reste plus qu’à se faire poser un 2esourcil!
14 ) Eli Manning – Giants (11) : Disons qu’après sa catastrophique campagne 2013 et ses 2 premières sorties en 2014, plusieurs étaient prêts à enterrer sa carrière, mais depuis, comme chaque fois qu’on a douté de lui, il s’est relevé. Au cours de ses 4 prochains matchs, il affrontera les défensives d’Atlanta, Philadelphie, Dallas et Indianapolis. Une belle occasion de confirmer son retour en forme.
13 ) Matthew Stafford – Lions (10) : L’influence de Jim Caldwell se fait sentir et Stafford semble beaucoup plus mature cette saison. Plutôt que de forcer des relais à Mégatron à tout moment, il exploite ses autres cibles. Si son jugement en vient un jour à équivaloir à la force de son bras, il remontera rapidement dans ce classement.
12 ) Ben Roethlisberger – Steelers (15) : Avec Antonio Brown, il forme un des meilleurs duo QB-WR de la ligue qui passe pourtant sous le radar. Conséquence de l’amélioration de ses relations avec son coordonateur offensif, je m’attends à une bonne saison de sa part.
11 ) Tony Romo – Cowboys (12) : Romo doit se pincer lorsqu’il constate la protection dont il bénéficie cette saison, lui qui était habitué d’avoir la défensive adverse dans la face avant même d’avoir compté 2 bateaux. Cela dit, même avec du temps, les décisions de cave, comme celle-ci à St-Louis, ne sont jamais trop loin avec Romo.
10 ) Nick Foles – Eagles (18) : Nous pourrions débattre de jusqu’à quel point il est une création du système de Chip Kelly, mais l’attaque des Eagles fonctionne à plein régime depuis qu’il a délogé Michael Vick. Et quiconque ayant remarqué les nombreuses remontées des Aigles en deuxième demie cette saison confirmera que le jeune possède des nerfs d’acier
9 ) Cam Newton – Panthers (6) : Cette saison plus difficile permet de constater l’importance de la menace du jeu de course dans l’arsenal des quarts mobiles comme lui, RGIII ou Kaepernick. Cela dit, en constatant les reculs sur la ligne offensive et parmi ses receveurs par rapport à 2013, il faut conclure qu’aucun QB n’a été davantage abandonné par son organisation que Newton. 
Le tailgate party de la semaine # 5
8 ) Matt Ryan – Falcons (8) : Il pointe au second rang pour les verges accumulées et se classe 3e pour les passes de touché, mais malgré tout, personne ne parle jamais de lui parmi les meilleurs de la ligue. Les insuccès en séries y sont pour quelque chose, sauf que Ryan ne reçoit pas assez de crédit pour tout ce qu'il fait de bien.
7 ) Tom Brady – Patriots (1) : En déclin le beau Tom? Clairement. Il ne peut plus à lui seul façonner la carrière de ses receveurs et c’est pourquoi il descend de 6 places dans ce palmarès. Mais donnez-lui juste un peu d’aide et je vous garantie qu’il demeure un QB nettement au dessus de la moyenne.
6 ) Drew Brees – Saints (4) : En déclin l’ami Drew ? Je parlerais plutôt tout simplement d’un mauvais début de saison. En bout de ligne, il accumulera encore 5 000 verges et 30 TD. Toutefois, en tant que leader de la concession des Saints, il doit trouver une manière d’hausser son rendement de quelques crans à l’extérieur du SuperDome.
5 ) Andrew Luck – Colts (9) : Pour citer un sage nommé Terrel Suggs « this guy’s actually really fucking good !! ». Luck est déjà un des bons pivots de la ligue et il transporte les Colts littéralement sur ses épaules. Seule inquiétude, il se fait beaucoup trop frapper. Protégez-le Indy, car sans lui vous n’irez pas loin.
4 ) Philip Rivers – Chargers (7) : On se croirait de retour dans les années 2008-2010 lorsque Rivers avait fréquemment sa place dans les conversations sur l’élite de sa profession. En voici un qui revit depuis l’arrivée de Mike McCoy derrière le banc.
3 ) Russel Wilson – Seahawks (5) : Bien sûr, il bénéficie d’un système offensif qui ne l’expose pas trop en plus d’être couvé par la meilleure défensive du football. Sauf que lorsque Pete Carroll a besoin de lui, comme en prolongation contre Denver à la semaine # 3, Wilson répond toujours, TOUJOURS présent, que ce soit avec son bras ou avec ses pieds.
2 ) Peyton Manning – Broncos (2) : Depuis le dernier décompte, il a fracassé les records de verges accumulées et de passes de touché dans une saison. Coudonc, ça va prendre quoi pour le classer # 1? Des gros matchs quand ça compte Peyton…. Je m’en fous des 4 touchés contre les Raiders, c’est contre Seattle que je veux voir le Sherrif élever son jeu d’un cran.
1 ) Aaron Rodgers – Packers (3) : Just relax! Le message de Rodgers aux partisans suite à la défaite à Détroit lors de la semaine #3 n’a jamais semblé autant de circonstance. Depuis, il a ridiculisé les défensives des Bears et des Vikings décochant 7 passes de touché. Combien d’entre-vous sélectionneriez quelqu’un d’autre comme premier choix si vous deviez lancer une franchise?
Qui est trop haut? Qui est trop bas? A vous la parole!

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sixverges 1945 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines