Magazine Conso

Séduisants Côtes de Gascogne

Publié le 07 octobre 2014 par Pascal Iakovou @luxsure

La semaine dernière, les vins de Gascogne organisaient un déjeuner de presse pour présenter une palette de vins blancs très aromatiques et fruités.

Le carnet de dégustation / Copyright Julien Tissot

Le carnet de dégustation / Copyright Julien Tissot

Les vins de Gascogne avaient choisi le très bon restaurant gastronomique Itinéraires pour faire déguster leurs vins autour d’un menu aux tonalités exotiques. Une bien belle idée !
Plus de 1 200 vignerons se rangent sous cette appellation de Côte de Gascogne. Des vins ensoleillés, des vins de plaisir qui se consomment rapidement. Alain Desprats, le directeur du Syndicat des Côtes de Gascogne me dit étonnamment « cette région très enclavée est tournée vers l’export. » En effet, 70% de la production est consommée hors de l’hexagone (surtout en Angleterre, en Allemagne et aux Pays-Bas).
On revient aussi sur l’histoire de la région. Sur les côtes de ces paysages vallonnés pas moins de 1 200 vignerons cultivent un vignoble longtemps voué à la production de vins pour la distillation de l’Armagnac. Au début des années 80, ils commencent à créer des vins qui reflètent leur joie de vivre, des vins gourmands, dans leur grande majorité blancs, IGP Côtes de Gascogne, des vins qui se savourent !

Séduisants Côtes de Gascogne

En apéritif, on déguste un 1/4 d’heure Gascon 2013 avec un pain brioché maison aux senteurs de cobawa et une tartelette parmesan, carotte-yuzu, anguille fumée et zest d’orange.
Le bar / Copyright Julien Tissot

Le bar / Copyright Julien Tissot

L’entrée est un carpaccio de crevettes –gambas et salade canaille à la lyonnaise, mangue verte et huître de maldone, émulsion tom yun Thaï accompagné de Domaine Pajot 2013 les 4 cépages du Domaine de Millet 2013.
En Plat, on poursuit avec un bar de ligne rôti, légumes de M. Yamashita, Jus de coquillages-passion et purée de pomme de terre en deux textures, condiment mostarda-citronnelle. Beau mariage avec le Domaine de Pellehaut 2012.
Enfin, le dessert, une tartelette biscuit vanille aux fruits exotiques : Ananas, mangue, et orange, glace banane-passion et râpée de Combawa, condiment caramel-salé-
Avec un 1/4 heure Gascon Cave des producteurs Petit manseng 2013 moelleux et l’escoubasso 2012 Domaine de Pellehaut qui est doux.
Le dessert / Copyright Julien Tissot

Le dessert / Copyright Julien Tissot

Colombard, gros manseng, petit manseng, ugni blanc, produisent de très aromatiques Côtes de Gascogne blancs auxquels, suivant les cuvées, les vignerons associent des variétés un peu plus internationales comme le sauvignon ou le chardonnay. Tannat, merlot, cabernet franc et cabernet-sauvignon composent des Côtes de Gascogne rouges et rosés empreints de notes de fruits rouges et noirs. Cette diversité de cépages se retrouve dans des vins singuliers pour offrir à l’amateur une remarquable palette de saveurs gourmandes.
A ma table Olivier Melon, viticulteur qui propose un 1/4h gascon très séduisant. Il offre un vin sec et un moelleux. L’homme, passionné de rugby, nous parle avec passion des vendanges qu’il réalise la nuit.
Olivier Melon des Hauts de Montrouge / Copyright Julien Tissot

Olivier Melon des Hauts de Montrouge / Copyright Julien Tissot

Bref, les vins de Gascogne sont des vins séduisants qui offrent une belle signature. On note une belle vivacité sur la plupart de ces breuvages. Je vous encourage vivement à découvrir ces vins.
www.vins-cotes-gascogne.fr

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pascal Iakovou 72018 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines