Magazine France

quand quelques cas de GPA font un tsunami pour la droite la plus bête du monde

Publié le 07 octobre 2014 par Gédécé @lesechogaucho

m6awrufl

Et si l’on apprenait à relativiser ? je suis en effet effaré de voir à quel point les fantasmes de la manif pour tous polluent le paysage médiatique et politique français, au point d’envahir mon fil d’infos sur twitter. Écartons d’emblée l’homophobie bête et méchante, quand ce n’est pas violente, qui accompagne systématiquement ce type de manifestation, sans que cela ne gêne outre-mesure ses organisateurs, pas plus que la présence de nombreux groupuscules d’extrême-droite. Concentrons nous plutôt sur l’une de leurs obsessions, la GPA (gestation pour autrui). Alors que cela ne concerne que quelques cas rarissimes en France,  cela devrait donc dicter notre vision du monde ? Voilà qui est pour le moins excessif. Pourtant, ça ne date pas d’hier : la fiche wiki sur ce sujet nous informe que déjà, en 2007, la Cour d’appel de Paris a accepté le 25 octobre la transcription dans les registres français d’état civil du Service central d’état civil d’un acte de naissance américain, ceci dans l’« intérêt supérieur de l’enfant ». Nous n’avons pourtant pas entendu ces mêmes voix qui se sont exprimées de manière si tonitruante et solennelle ce dimanche élever alors la voix. Était-ce parce que Sarkozy était président ? Je pose la question… Pour ceux qui ne savent pas lire entre les lignes, celle de l’instrumentalisation excessive et indigne de ce sujet par la droite et l’extrême droite.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gédécé 133957 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog