Magazine Musique

FRANCE: GPA, ces 3 lettres électrisent notre société!

Publié le 07 octobre 2014 par Diesemag @diesemag

ACTUALITE FRANCE: Ce sigle composé de 3 petites lettres, GPA, fait couler beaucoup d’encre et ce, à chaque fois qu’on les évoque. Derrière ces 3 lettres, se cache la Gestation Pour Autrui. Mais qu’est-ce ? En une phrase, il s’agit de permettre à des femmes de porter l’enfant d’autres femmes.

Explications: Dans les pays qui pratiquent ce type de grossesse (aux USA, en Asie, et moins loin de nous en Roumanie) il s’agit de permettre à un couple ne pouvant pas avoir d’enfants, des suites d’une malformation de l’utérus chez la femme et/ou de l’absence d’utérus (ablation ou naissance sans utérus) d’avoir un enfant. Mais surtout, un enfant avec les gènes de ses parents! La mère porteuse, comme elle est désignée, est dans ce cas précis, un réceptacle, une matrice qui, moyennant une certaine somme d’argent, s’engage à mener à terme la grossesse d’une autre. Bien entendu pour que tout cela reste équitable et « clair » un contrat est signé entre les deux parties. La première fois que j’ai entendu parler de cela, c’était dans la série culte : « Friends » (qui vient de fêter ses 20 ans)! Phoebe acceptait de porter les enfants de son frère et sa belle-sœur. À l’époque, ça ne m’avait pas plus interpellé que cela et j’avais oublié cet épisode jusqu’à ce que ces 3 lettres reviennent sur le devant de la scène avec la « condamnation », le 26 juin 2014, de la France par la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) pour le refus d’accorder à 2 petites filles nées à l’étranger, de parents français via cette « méthode », la nationalité française!

pregnant-black-and-white

Mais qu’est ce qui dérange tant que cela la société française dans le fait qu’une tiers puisse porter l’enfant d’une autre? Pour les anti-mariage gay, qui rassemblait ce dimanche 5 octobre de 70 000 à 500 000 personnes, entre Paris et Bordeaux sous la bannière de la « Manif pour tous », cela serait fondé, d’une part, sur la croyance religieuse: « un enfant naît de l’union d’un homme et d’une femme » et par conséquent en choisissant de s’unir à une personne du même sexe que soi, il faut y renoncer. Et d’autre part, sur le fait que les enfants à naître seraient une « marchandise » et les mères porteuses des « corps à vendre ». En cela, ils sont rejoints par certains nombre de juristes français, qui y voient eux aussi la « marchandisation des corps » ! Sans compter le côté éthique…

On a tous en tête le scandale du mois d’août, un bébé trisomique, abandonné par ses parents australiens du fait sa maladie (article ici). Pour l’instant, peu de pays de l’UE permettent la GPA: l’Angleterre et les Pays Bas la tolèrent. Et seule la Roumanie a désormais une loi l’autorisant. Le débat reste ouvert en France et les politiques s’en sont saisi plus ou moins ouvertement.

Et vous, lecteurs de #Diesemag, citoyens français, si un référendum avait lieu demain (je sais, je rêve, nous sommes en France) permettriez-vous la mise en place de la GPA?

Pour en savoir un peu plus sur ce débat de société, une émission en Replay à découvrir ici.

#Thêti


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Diesemag 18637 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog