Magazine Musique

CINEMA: notre compte-rendu du Showeb 2014

Publié le 09 octobre 2014 par Diesemag @diesemag

Mardi 07 octobre 2014 s’est tenue la nouvelle édition du showeb, belle initiative mise en place par Le film français et l’agence Casablanca, permettant aux distributeurs de présenter leurs sorties à venir aux  journalistes on line et aux blogueurs. Eva Showeb

Après un accueil convivial autour d’une boisson chaude et de douceurs bienvenues pour faire face au mauvais temps, la communauté des cinéphiles du web, de plus en plus présente au ravissement des organisateurs, est allée à la découverte des films de la rentrée, non sans avoir tapé la discute avec Bob l’éponge en personne qui a fait le déplacement.

eva bob

Étaient présents:  Disney, Universal, Gaumont, Pathé, Studiocanal, SND, Wild Bunch, Jour 2 fête, Europacorp, L’association Le pacte/ The Jokers, Version Originale, Gebeka, et Urban Distribution.

gaumont

Un beau mélange réunissant les grosses structures telles que Gaumont qui fêtera l’année prochaine ses 120 ans avec une exposition programmée au Cent Quatre, des structures beaucoup plus récentes comme Version Originale qui n’a que deux ans d’existence, et des nouveaux venus au Showeb >> Europacorp, Urban Distribution, et surtout The Jokers qui ont fait une entrée fracassante, applaudie par toute la salle et la classe à Dallas, les collègues distributeurs. Ne vous fiez pas à leur nom, ils ne sont pas venus s’amuser! 

the jokers

On a en ainsi pris plein les mirettes, avec des bandes annonces classiques, des extraits de films, des bouts de Making-of, mais aussi particularité de The Jokers, – oui encore eux – présentations décalées par les réalisateurs qui nous ont rappelé qu’ils étaient de curieux animaux créatifs non dénués d’humours, mention spéciale au réalisateur de Drive, Nicolas Winding Refn et à son alter égo Ryan Gosling. – Oui, Ryan Gosling - YUMMY BOY - n’est pas QUE beau, oui c’est un peu énervant!

ryan g

S’il est plus qu’évident qu’on voudrait voir tous les films présentés et/ ou juste annoncés certains ont encore plus attisé notre curiosité.

ZOOM SUR NOS COUPS DE COEUR

Beaucoup de films d’animation à venir dont Astérix, le domaine des Dieux de Louis Clichy et Alexandre Astier (SND), fidèle à l’univers de Gosciny mais avec des dialogues hilarants au plus près de notre réalité, Les moomins sur la riviera (Gebeka), héros de dessins animés créés en Finlande par Tove Jansson, à qui est même dédié un parc d’attraction et qui débarquent en France. Nous avons aussi eu droit en exclu 3D, – s’il vous plaît -, à des images du tout premier film de Jamel Debbouze Pourquoi j’ai pas mangé mon père et il faut dire que pour ses premiers pas, la papa du Jamel Comedy Club a vu les choses en grand!

Affiche Générique_AstérixDDD_Générique_BD
 
pjpmmp affiche

les moomins

Beaucoup de biopics également avec L’homme du peuple (VO/ Condor) d’Andrezj Wajda qui relate la chute du communisme et les débuts de Lech Waleça, The imitation game (Gaumont) sur Alan Turing , décodeur de la fameuse machine Enigma utilisée par les nazis, auteur d’un texte fondateur de la science informatique, ou encore Invincible (Universal) de Mme Angelina Jolie, sur l’incroyable destin de l’athlète américain Louis Zamperini, malheureusement décédé en Juillet 2014, avant la sortie du film.

l'homme du peuple affiche
 
the imitation game affiche
   
invincible angelina jolie

Des comédies rafraîchissantes comme J’ai embrassé une fille (Gaumont) par la co-scénariste de Connasse, Noémie Saglio et Maxime Govare, Une heure de tranquilité (Pathé) le nouveau Patrice Leconte avec Christian Clavier qui veut juste écouter son disque de jazz, Paddington de Paul King (Studio Canal) qui à l’instar de Ted, intègre un ours dans le monde réel, mais cette fois un ours plus innocent, Papa ou maman (Pathé) de Martin Bourboulon et le retour de Dominique Farrugia derrière la caméra pour Bis (Europacorp) qui voit les quarantenaires en crise que sont Frank Dubosc et Kad Merad renvoyés à leur adolescence, mais en apparence seulement! 

uhdt
 
PADDINGTON_120.indd

On a aussi été bien servis en polar et action pure avec L’affaire SK1 entendez Sérial killler n°1 de Frédéric Tellier (SND) qui relate non pas, comme cela a été précisé, « la vie du tueur de femmes Guy George, mais plutôt celle du flic qui l’a traqué pendant 7 ans et de l’avocate qui l’ a défendu ».
La French
de Cédric Jimenez (Gaumont), le face à face entre le juge Pierre Michel incarné par Jean Dujardin et Gaëtan Zampa, parrain du grand banditisme à Marseille, joué par Gilles Lellouche, son grand pote, mais aussi Taken 3 d’Olivier Megaton, – on nous a promis c’est le dernier – ou encore Fast & Furious 7, pour celui-là, on ne peut dire si on s’en tiendra là… 

la french

taken 3 affiche
 
ff7 affiche

Sinon, une vague d’émotion nous a saisi devant les images de Felix et Meira de Maxime Giroud (Urban Distribution), Lilting ou la délicatesse de Hong Khaou (Jour2Fête) et pour des raisons totalement différentes, le torse nu de Jamie Dornan – YUMMY BOY – dans Cinquante nuances de Grey (Universal)!

felix et meira affiche
 
lilting affiche

cndg

Journée bien remplie donc, mais bien rythmée. Il ne va pas sans dire qu’on vous tiendra régulièrement au courant des sorties prochaines de tous les films ici cités mais également de tous les autres. On a évidemment hâte d’être à la prochaine édition du SHOWEB pour partager avec vous d’autres exclus, notamment la line-up de Disney que nous ne pouvons encore vous dévoiler, confidentialité oblige!

RETOUR SUR LE SHOWEB 2013


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Diesemag 18637 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte