Magazine Médias

Télévision | Ligne Balmain sur Arte

Publié le 10 octobre 2014 par Generationnelles @generationnelle

La télévision c’est sympa mais le replay c’est plus pratique. Et comme nous ne sommes pas forcément toutes accrochées aux nouveautés du Paf, on était passées à côté de ce bijou mais rattrapons-nous! 

La Fashion Week a laissé à nos copines des étoiles dans les yeux mais aux fashionistas des heures de sommeil de retard, le documentaire de Loïc Prigent, Ligne Balmain sur Arte rend hommage à cette semaine de la mode assez particulière. 

Documentaire La ligne Balmain, par Loic Prigent arte olivier rousteing rihanna 2014 9

C’est qui? Balmain. Aujourd’hui des habits géométriques, soignés, compliqués adorés par Rihanna et Beyoncé. Mais avant les fringues, c’était un homme : Pierre Balmain un physique imposant aux créations délicates! Son nouveau couturier en chef, Olivier Rousteing connaît ces paradoxes du haut de ses 28 ans. Le prodige de la couture et toute son équipe entraînent le spectateur dans la folle élaboration d’une collection et un défilé où il ne sera pas étonnant de croiser Rosie Huntington-Whiteley, Katharine Hepburn, Karl Lagerfeld et …Rihanna en personne !

051590-000_stilbalmain_02-1410061615442

Pourquoi on aime? A côté de Chanel ou Dior, Balmain fait office de seconds ciseaux, mais prenez garde, Loïc Prigent est là pour offrir à nouveau le prestige de la marque séculaire au grand public dans un documentaire au goût particulier. Une collection? Encore une? Oui mais plutôt que de suivre le catwalk, photocall et backstage, le journaliste décide de nous faire découvrir la mode de l’intérieur : de son élaboration à la fin de son défilé. Intéressant mais cela va refaire un « Diable s’habille en Prada  » bis non? L’horreur du film n’est perceptible que parce que nous nous attachons à la personnalité de l’équipe mais, que penser si tout est mis à plat? C’est exactement ce qui est proposé. Non loin des Champs Elysées, c’est un tout autre manège qui se joue.

Car Olivier Rousteing est un personnage : un designer qui a la lourde charge de donner un coup de pep’s à une collection précédente de prêt à porter. Et c’est sans croquis ni de patron qu’il modifie la pré -collection et compose le dressing de la « jolie madame » française dans la bonne humeur. Dans la bonne humeur? Le jeune homme si créatif n’est pas forcément tolérant.Tout est fait maison …à la maison Balmain! Dans les corridors , comme dans d’autres lieux de télé réalité, nous voilà attachés à l’assistance, le styliste consultant, les stagiaires, les intérimaires; tout ce petit monde épris d’un amour démesuré pour la mode et prêt à TOUT – même passer des heures sur une robe un feutre à la main – pour faire marcher cette entreprise. Avec quelques petits rappels sur l’histoire de la marque, ses amis prestigieux : Gertrude Stein ou Brigitte Bardot, et l’évolution de son staff, nous voilà aussi fascinées et stressées qu’eux à quelques minutes de la présentation. Là, sous la tutelle du créateur Balmain et solidaires comme jamais des « petites mains », l’émotion est à son comble et il arrive même d’applaudir comme à la fin d’un vrai défilé et de dire : « Modeuses de tous pays, réunissez- vous sous l’étendard français de la griffe Balmain ! »

En replay sur arte.tv


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Generationnelles 7516 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines