Magazine Culture

Grey’s Anatomy : Bailey ou Alex ?

Publié le 11 octobre 2014 par Delromainzika @cabreakingnews

Grey’s Anatomy // Saison 11. Episode 3. Got to be Real.


Il y a tout de même des questions intelligentes qui sont posées dans ce début de saison 11 de Grey’s Anatomy. Je dois avouer aussi que j’aime beaucoup ce que la série tente de faire puisque tout en tentant de se renouveler, elle cherche aussi à nous raconter des choses légèrement différentes de celles que l’on a peut-être un peu plus l’habitude de voir dans la série. J’aime bien voir Owen déprimé puisque pour lui ses rêves ont disparus quand Cristina est partie. On peut le comprendre, c’est une façon aussi pour Grey’s Anatomy de nous plonger un personnage dans un état dépressif avancé. C’est cocasse mais touchant. Owen est quelqu’un que je n’ai jamais réussi à apprécier autant que j’aurais voulu l’apprécier. Cette année pourrait être la bonne alors que la série tente de créer un vrai lien entre le personnage et le téléspectateur. Comme jamais cela n’avait réellement été fait dans la série auparavant. Il a besoin d’aller de l’avant, ce que l’on peut comprendre également. C’est pourquoi il espère sincèrement que son projet avec Callie va lui permettre de rester occupé et qu’il va pouvoir aller de l’avant sans problème (sauf que l’on sait pertinemment que cela ne va pas être aussi simple que l’on voudrait). Enfin, je l’espère puisque quand ce genre d’intrigue se complexifie, les choses prennent une ampleur légèrement différente.

Owen va emmener Callie à l’hôpital des vétérans. C’était peut-être ce qu’il y avait de plus touchant depuis le début de la saison, une façon pour Grey’s Anatomy de nous envoyer ailleurs, de nous démonter qu’elle peut nous toucher de façon légèrement différente (et le truc c’est que cela fonctionne terriblement bien). Le fait qu’ils ne soient pas forcément d’accord non plus permet à Owen de sortir un peu de sa carapace car je suppose que c’est le but de la saison pour le personnage. Le pauvre méritait bien mieux. C’est en tout cas ce que je pense sincèrement. Meredith, de son côté, découvre donc que Maggie est, en fait, sa soeur. Cela ne va pas forcément mettre tout le monde d’accord. On avait déjà pu entrevoir quelque chose dans les désaccords entre les deux soeurs durant les deux premiers épisodes. Cela me rappelle étrangement ce qui avait été fait avec Lexi Grey précédemment dans la série. Mais pourquoi pas, on ne peut pas nier non plus que c’est une très bonne idée. Richard va alors confronter Maggie. Sauf que bon, cette dernière a bien raison, Richard est un peu un lâche. Il n’a pas été le premier à l’annoncer (alors qu’il aurait dû le faire).

Meredith est sur tous les fronts. Forcément, la série porte son nom, mais l’an dernier on n’avait pas forcément ressenti son utilité ou en tout cas le fait qu’elle était réellement importante dans la série. C’était même dommage car Ellen Pompeo a beau ne pas être la meilleure actrice qu’il soit, son personnage pantouflard me plaît bien. Je dois être l’un des seuls, je suppose. De plus, j’étais un très grand fan de son amitié avec Cristina. Le fait que Derek ait décidé de rester à Seattle affecte forcément son mariage et Meredith semble prendre la décision au fond d’elle-même de s’éloigner de son mari. Je me demande vraiment pourquoi la série fait ça et surtout pourquoi elle va dans cette direction mais pourquoi pas. Après tout cela reste une idée qui va avec ce qu’avait pu dire Shonda Rhimes au début de l’année, peu importe le couple, personne n’est pas à l’abri dans Grey’s Anatomy. Cela veut donc dire que même Meredith et Derek pourraient divorcer. On n’en est pas encore là mais au fond j’ai l’impression que c’est ce vers quoi l’on tend dans la série (malheureusement). Enfin, Alex et Bailey se préparent afin de faire leur petite présentation au « board » pour la place. C’est Bailey qui a été choisie et ce même si Alex était a fond. Dommage car justement je pense que Alex aurait été plus intéressant dans cette configuration ci.

Note : 7/10. En bref, un joli épisode une fois de plus.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte