Magazine Humeur

Il paraîtrait...

Publié le 13 octobre 2014 par Ericguillotte
lundi 13 octobre 2014

- que 20% des chômeurs arrêtent de chercher un emploi, selon le résultat d'une étude menée à Pole emploi en Région PACA. La raison principale est le découragement après des candidatures sans réponse et des mois sans travail. Formidable !!! Voilà une bonne nouvelle. Pas encore une excellente nouvelle, mais c’est une magnifique première. Certes, ce n’est qu’en PACA, ce n’est que 20%. Mais, rêvons un peu, imaginez, lorsque 50% des chômeurs seront totalement découragés, sur la France entière, ils finiront par se désinscrire ou ne plus s’inscrire, et là, ô bonheur, j’en ai les larmes aux yeux d’émotion, je tremble de l’écrire tellement je suis empli de joie, là, alors, je le dis, le cœur battant, alors, le taux baissera. Et si on rêvait encore plus, si on rêvait aux 100% de découragés désinscrits ? A l’aube d’un jour nouveau, si radieux, la félicité nous submerge et nous flottons déjà dans les effluves de la béatitude !

- qu’alors que le dernier bilan communiqué par l'OMS fait état de 4033 morts sur 8399 cas concentrés sur trois pays d'Afrique, Guinée, Liberia et Sierra Leone, en Europe et aux Etats-Unis, la psychose gagne du terrain, avec son lot de fausses alertes largement relayées dans les médias. Pourtant, à l’heure du jour d’aujourd’hui maintenant tout de suite à l’instant, on ne compte que deux cas confirmés d'Ebola hors d'Afrique, un homme, décédé depuis, diagnostiqué au Texas, et une femme, dans un état grave, diagnostiquée en Espagne. Bien moins donc que des personnes qui meurent de la grippe. Mais à force de crier au loup, si on s’y met tous, croisons les doigts, il pourrait peut-être venir. Allez, tous en chœur, loup y es-tu, que fais-tu ? A l’aube d’un jour nouveau, si radieux, la félicité nous submerge et nous flottons déjà dans les effluves de la béatitude ! - que Mike Tyson, ancien champion du monde des poids lourds, passé de la gloire sportive aux excès et à la déchéance via la case prison, a donné la première représentation en Europe de son one-man-show, Undisputed Truth, spectacle d’une heure et demie qui avait été lancé à Las Vegas en 2012, avant de migrer notamment à Broadway où il avait été accueilli à guichets fermés. Une reconversion trampolinesque dont les américains ont le secret. Parmi les punchlines de son show, il y a celle-ci : Abstinence : j’ai du mal à prononcer le mot, alors comment voulez-vous que j’applique le principe ? Faisons ainsi avec tout ce qui nous dérange, embouteillages, surfacturations, maladies incurables, etc, on tente de ne pas parvenir à prononcer le mot et ça disparaît. A l’aube d’un jour nouveau, si radieux, la félicité nous submerge et nous flottons déjà dans les effluves de la béatitude !

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ericguillotte 741 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines